L’US Air Force a réussi à détruire un missile… avec un laser !

De nos jours la technologie se développe à grande vitesse dans presque tous les domaines, y compris celui de l’armement.

L’US Air Force vient ainsi d’annoncer qu’elle avait réussi à abattre plusieurs missiles en vol en se servant d’un nouveau type d’arme utilisant le laser. La nouvelle arme laser a été conçue pour éventuellement être montée sur les avions afin qu’ils puissent se défendre en cas d’attaque.

Avion de Chasse

Crédits Pixabay

Une arme capable de détruire des missiles avec un laser

Les tests du nouveau système d’armement ont été effectués au mois d’avril dernier par l’Air Force Research Laboratory sur un champ de tir de missiles de l’armée américaine au Nouveau-Mexique. L’arme en question porte le nom de Self-Protect High Energy Laser Demonstrator (SHiELD), et elle a pu être utilisée depuis le sol pour abattre « plusieurs missiles lancés en vol » à l’aide d’un simple laser. Selon le commandant de l’Air Force Research Laboratory, le major général William Cooley, ce test réussi constitue un « grand pas en avant pour les systèmes à énergie dirigée et la protection contre les menaces conflictuelles. »

Le système est destiné à être éventuellement monté sur les avions, qui pourraient l’utiliser pour abattre des missiles sol-air ou air-air. L’arme est constituée de trois parties principales : un système laser, un système de contrôle pour guider le laser et une nacelle qui alimenterait l’ensemble, montée sur un avion.

Bientôt des avions équipés d’arme laser

D’après le laboratoire de l’armée américaine, une telle arme pourrait avoir un certain nombre d’avantages. Elle pourrait être insensible aux dispositifs de blocage, permettrait aux pilotes de cibler rapidement plusieurs objectifs à la suite, n’aurait pas de limite de munition, serait extrêmement précise et atteindrait instantanément les cibles. Mais ce système pourrait également avoir des failles, comme la perte d’efficacité due à un mauvais temps.

L’US Air Force travaille sur le développement de cette arme laser depuis quelques années déjà. C’est en 2016 que le projet a été lancé, et l’armée américaine a attribué un contrat à Lockheed Martin en 2017 pour concevoir le système, avec comme objectif d’effectuer les premiers tests sur un avion en 2021. A ce stade, l’Air Force Research Laboratory et Lockheed Martin doivent encore réduire la taille du dispositif pour qu’il puisse être utilisé efficacement sur des avions.

Mots-clés militaire