Clicky

L’US Army va investir dans des mini drones

Il y a des chances que l’armée américaine utilise bientôt des mini-drones de poche au combat. La société d’imagerie thermique Flir a annoncé avoir signé un contrat de 2,6 millions de dollars pour fournir son nanodrone Black Hornet au programme Soldier Borne Sensor (SBS) de l’armée des USA. Selon Flir, le système de reconnaissance personnelle « Black Hornet » est le plus petit nanodrone de combat au monde.

Flir a également déclaré que l’armée s’est engagée à utiliser la version 3 du Black Hornet.

Flir Black Hornet

D’après la firme, elle a la capacité de naviguer dans des environnements refusés par GPD, ce qui permet au drone de garder un œil sur la situation. Le gadget comprend aussi une fonction de détection des menaces et une fonction de surveillance « peu importe où la mission les emmène. »

Le drone ne pèse que 32 grammes et il est donc un des plus légers de sa catégorie.

Les capacités du Black Hornet

La société a déclaré que le Black Hornet 3 est plus rapide que les versions précédentes. L’appareil est capable de voler sur deux kilomètres à une vitesse de 21 kilomètres à l’heure. L’engin dispose d’un système de traitement d’image précis grâce à une microcaméra thermique et un capteur pour créer une plus grande clarté de l’image.

Dans le cadre de l’accord, les drones seront utilisés dans le programme SBS. « Nous sommes ravis d’apporter ce Black Hornet 3 avancé à nos soldats et premiers intervenants. » a déclaré James Cannon, président et chef de la direction de Flir. « Avec une portée plus grande et des capacités de vol intérieures, la dernière génération de Black Hornet offre une continuité de couverture de surveillance complète à la mission. »

Une technologie incontournable pour les armées

L’armée américaine n’est pas la première à déployer des mini-drones sur les champs de bataille. Flir dit que les systèmes Black Hornet ont été livrés à plus de 30 pays dont l’Australie et la France. Le Pentagone a également testé la possibilité d’utiliser un essaim de microdrones au combat. Les drones, connus sous le nom de Perdix, ne mesurent que 16 cm de long et sont équipés d’émetteurs radio, de récepteurs et de caméras.

Chacun des drones autonomes peut communiquer les uns avec les autres pendant le vol. Les drones ont une radio qui transmet aux autres drones l’endroit où il se trouve et dans quelle direction il se dirige. Ils sont également capables de confondre les défenses ennemies et de bloquer les signaux radars.

Crédits Image

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.