Mac Mini 2011 : petit mais costaud !

Tout comme pour le nouveau MacBook Air, certains chanceux sont parvenus à mettre la main sur le Mac Mini dévoilé par Apple en même temps que Mac OS X Lion. Et forcément, ils lui ont fait subir exactement le même sort et ils ont ainsi entreprit d’en savoir un peu plus à son sujet en s’appuyant sur Geekbench. Là encore, le gain de performance apporté par la plateforme Sandy Bridge n’est pas à prendre à la légère puisque le Mac Mini standard s’avère 50 % plus puissant que son ainé. Même chose d’ailleurs pour le Mac Mini Server qui s’avère quant à lui deux fois plus puissant que son prédécesseur.

Mac Mini 2011 : petit mais costaud !

Et bien sûr, cela n’a rien d’étonnant. D’une génération à l’autre, Apple s’arrange toujours pour pousser les performances de ses nouveaux modèles jusqu’à leur dernier retranchement. En revanche, ce qui est déjà nettement plus intéressant, c’est que l’équipe de iFixIt a aussi eu l’occasion de mettre la main sur le dernier Mac Mini et qu’elle s’est bien évidemment acharnée à lui ouvrir les entrailles afin d’en savoir un peu plus à son sujet. Si vous pensez à en acheter un, c’est sûr, vous ne manquerez pas d’apprécier leur initiative, surtout si vous souhaitez mettre les mains dans le cambouis et l’équiper d’un deuxième disque dur.

Car en effet, vous n’êtes pas sans savoir que le deuxième Mac Mini Standard et que le Mac Mini Serveur peuvent accepter deux disques durs. En passant par les options proposées par l’Apple Store, il est même possible d’opter soit pour deux disques Serial ATA, soit pour un disque SSD accompagné d’un disque Serial ATA. Gros bémol toutefois, ces options là sont plutôt chères. Si les deux disques durs de 750 Go ne coûtent que 100 euros, il faudra débourser 550 euros pour profiter d’un disque dur SSD de 256 Go et d’un disque dur de 750 Go. Et le plus rageant, c’est que le tout premier Mac Mini n’a pas accès à cette option. Bah non, ce serait beaucoup trop simple…

Cela étant dit, comme le démontre l’initiative de iFixIt, il est parfaitement possible d’ajouter un deuxième disque dur sur le Mac Mini d’entrée de gamme. Une fois la bête ouverte, on trouveras suffisamment de place pour mener à bien ce terrible projet. En revanche, tout comme sur les anciens modèles, le démontage du Mac Mini 2011 ne sera pas de tout repos. Une fois le boitier ouvert, il faudra en effet déloger le ventilateur et retirer une grille de métal avant de pouvoir accéder aux entrailles de la bête. Et là, on trouvera assez de place pour glisser un deuxième disque dur, à condition évidemment de se procurer le câble qui va bien.

Notons également que l’accès à la mémoire vive est bien plus aisé. Il suffit tout simplement d’ouvrir la boite pour accéder aux barrettes de mémoire vive. Si vous n’avez pas envie de passer par les options de l’Apple Store (200 euros pour 8 Go sur les deux plus gros modèles et 300 euros pour les mêmes 8 Go sur le modèle de base), c’est un point à prendre en considération dans votre achat. En effet, il sera peut-être plus judicieux d’acheter vos barrettes séparément afin de ne pas trop faire gonfler la note.

Mac Mini 2011 : petit mais costaud !

Via (Crédits Photo)

Mots-clés applemac mini