MacBook 2016, quels changements face à la version 2015 ?

Il y a quelques jours Apple a renouvelé sa flotte d’ordinateurs portables, notamment ses deux familles de laptop légers. En effet, le MacBook 2015 s’est vu remplacé par l’itération 2016, tandis que les MacBook Air attendus avec une nouvelle interface plus soft, se sont contentés d’encaisser 4 Go de mémoire vive en sus.

Comme d’accoutumée avec les produits d’Apple les spécialistes du démontage s’en sont donnés à coeur joie pour desceller les réelles capacités des nouvelles machines d’Apple, et le MacBook Retina 2016 est logiquement passé au banc d’essai.

MacBook 2016

Le MacBook 2016 apporte plusieurs nouveautés, dont un nouveau coloris.

Outre le fait de reprendre la même apparence que son prédécesseur, le MacBook 2016 arbore les même finitions, la même épaisseur, mais innove en accueillant un coloris inédit, le Rose Or.

5 à 18% de puissance en sus

iFixit a réussi à se procurer un exemplaire du nouveau MacBook et propose non seulement un guide complet de démontage, mais aussi des détails techniques plus précis sur la nouvelle bête ultra-slim d’Apple. Pas de fioritures au programme, mais de la sobriété et de la puissance en plus par rapport à l’ancien modèle.

De prime abord, le site confirme bien l’évolution du matériel et des composants internes, qui passent du Intel M1 aux M5 et autres. Premier apport de ces nouvelles puces, l’architecture Skylake qui accroit la vitesse d’exécution des données sur le nouveau MacBook Retina, comparativement à son prédécesseur disposant d’un processeur Broadwell.

Le site estime même que le gain de rapidité situé entre 5 et 18%.

La guerre des benchmarks

Outre le fait d’évaluer le gain de rapidité entre le nouveau et l’ancien MacBook Retina, le site a également soumis l’itération 2016 à des benchmarks très parlants, et ce en fonction de la version du processeur présent dans les différentes machines de tests. Par exemple, le MacBook Retina 2016 équipé d’un Intel Core M3 à 1,1 Ghz, le moins onéreux, emporte un score de 2497 en single-core et 4994 en multi-core.

Le modèle le plus cher, équipé d’un Intel Core M7 cadencé à 1,3 Ghz obtient les scores de 3,023 en single-core et 6,430 en multi-core. Facile de voir le fossé qui le sépare du modèle 2015 par rapport auquel il est plus efficient de 9 à 17%.

Source | MacRumors

Mots-clés applemacbook