Clicky

MacBook Pro 2011 : tout sur la nouvelle gamme

Cela fait des semaines qu’on en parle et pour une fois la rumeur du 24 février était bien fondée puisque la firme de Cupertino vient tout juste de mettre à jour sa gamme de MacBook Pro. Ceux qui les attendaient de pied ferme vont donc pouvoir sauter au plafond, même si les améliorations apportées aux portables professionnels de la Pomme sont un tantinet décevantes. Et forcément, si tu veux tout savoir de ces nouveaux MacBook Pro, alors tu seras content d’apprendre que tout est expliqué dans la suite de l’article.

Comme à chaque fois avec un produit pommé, les spéculations vont bon train depuis plusieurs semaines. Certains pensaient que les nouveaux MacBook Pro feraient la part belle au « Liquid Metal », d’autres qu’ils seraient plus légers, plus fins, plus autonomes et… moins chers, finalement tout le monde s’est trompé. En dehors de leur date de sortie, la seule rumeur qui s’est avérée fondée, c’est finalement celle qui faisait allusion au Light Peak, désormais mieux connu sous le nom de Thunderbolt. En revanche, on soulignera tout-de-même le fait qu’un des nouveaux modèles a été dévoilé avant l’heure.

Maintenant que ce petit rappel des dernières rumeurs qui courraient à propos du nouveau MacBook Pro est fait, on va pouvoir passer au coeur du sujet et s’intéresser de près aux différents modèles qui viennent tout juste de faire leur entrée sur l’Apple Store. Des modèles qui sont finalement au nombre de cinq. On retrouve ainsi deux MacBook Pro de 13 pouces, deux MacBook Pro de 15 pouces et un MacBook Pro de 17 pouces. Notons au passage que la fameux MacBook blanc figure toujours au catalogue et que tous les nouveaux MacBook Pro propose du Sandy Bridge et un port Thunderbolt aka « Light Peak ».

Les deux MacBook Pro 13 pouces proposent respectivement un Core i5 @ 2.5 Ghz et un Core i7 @ 2.7 Ghz (3 Mo de cache), 4 Go de mémoire vive, 320 Go et 500 Go d’espace de stockage, une Intel HD 3000 avec 384 Mo de mémoire ainsi qu’une caméra FaceTime HD, du WiFi, du Bluetooth, un port Ethernet, un port Firewire 800, deux ports USB 2.0, un port Thunderbolt et un lecteur de cartes SDXC. Côté autonomie, Apple annonce que ces derniers peuvent espérer tenir 7 heures, il faudra tout-de-même attendre les premiers retours pour savoir si ce point se vérifie ou non. Notons que la résolution d’écran est fixée à 1280 par 800. Pour le prix, sinon, il faudra débourser au moins 1.149 euros pour le premier modèle et 1.449 euros pour le second.

Les deux MacBook Pro 15 pouces proposent quant à eux un Core i7 @ 2 Ghz et un Core i7 @ 2.2 Ghz (6 Mo de cache), 4 Go de mémoire vive, 500 Go et 750 Go d’espace de stockage, une AMD Radeon HD 6490M avec 256 Mo de mémoire (+ Intel HD Graphics 3000 avec 384 Mo de mémoire) et une AMD Radeon HD 6750M avec 1 go de mémoire (+ Intel HD Graphics 3000 avec 384 Mo de mémoire), ainsi qu’une caméra FaceTime HD, un port Ethernet, un port FireWire 800, deux ports USB 2.0, un port Thunderbolt, un lecteur de carte SDXC. On remarquera l’absence de SSD, ce qui est franchement très décevant et il faut savoir que ces bécanes proposent 7 heures d’autonomie. La résolution, quant à elle, est de 1440 par 900. Côté prix, en revanche, ces modèles sont proposés à 1.749 euros et à 2.149 euros.

Le MacBook Pro 17 pouces, enfin, propose un Core i7 @ 2.2 Ghz, 4 Go de mémoire vive, 750 Go d’espace de stockage, une AMD Radeon HD 6750M avec 1 Go de mémoire (+ Intel Graphics 3000 avec 384 Mo de mémoire), ainsi qu’une caméra FaceTime HD, un port Ethernet, un port Firewire 800, trois ports USB 2.0, un port Thunderbolt, un port ExpressCard. Le tout avec une résolution de 1920 par 1200. Une bécane franchement très musclée, donc, qui s’adresse surtout à ceux qui ont besoin de puissance mais qui ne trainent pas toujours chez eux en caleçons. L’autonomie annoncée est de 7 heures et ce modèle vous coûtera la bagatelle de 2.499 euros.

Maintenant, on va gentiment passer aux options et voir ce que vous pouvez ajouter à votre bécane et surtout le prix que ça vous coûtera au final :

  • MacBook Pro 13 pouces : 8 Go de mémoire vive (+ 200 euros), HDD 500 Go 7200t (+ 50 euros), HDD 750 Go 5400t (+ 150 euros), SSD 128 Go (+ 250 euros), SSD 256 Go (+ 650 euros), SSD 512 Go (+ 1.250 euros).
  • MacBook Pro 15 pouces : Intel Core i7 à 2.3 Ghz (second modèle, + 250 euros), 8 Go de mémoire vive (+ 200 euros), HDD 500 Go 7200t (+ 100 euros), HDD 750 Go 5400t (+100 euros), SSD 128 Go (+ 200 euros), SSD 256 Go (+ 600 euros), SSD 512 Go (+ 1.199 euros), écran HD glossy (+100 euros), écran HD antirflet (+ 150 euros).
  • MacBook Pro 17 pouces : Intel Core i7 (+ 250 euros), 8 Go de mémoire vive (+ 200 euros), HDD 500 Go 7200t (gratuit), SSD 128 Go (+ 100 euros), SSD 256 Go (+ 500 euros), SSD 512 Go (+ 1.100 euros), écran anti reflet (+ 50 euros).

Alors bon, autant dire que si vous voulez un portable avec un disque SSD, va falloir raquer sévère. De mon point de vue, c’est vraiment là le point le plus décevant de ces nouveaux MacBook Pro. N’oublions pas en effet que le MacBook Air propose nativement de la mémoire Flash et que ce dernier coûte plus ou moins pareil que le premier MacBook Pro (autant en 11 pouces qu’en 13 pouces). Dans ce contexte, on peut se demander pourquoi les ordinateurs portables de la gamme professionnelle de la firme n’en profitent pas. Un disque dur mécanique, c’est lent et fragile. Pour ce prix là, la moindre des choses, c’est de pouvoir profiter de technologies actuelles.

Et puisqu’on en parle, que dire des nouveaux prix imposés par Apple ? De mon point de vue, entre le MacBook Pro 13 pouces à 1.199 euros et le MacBook Pro 15 pouces à 1.799 euros, il manque au moins un modèle. Le premier MacBook Pro de 15 pouces aurait pu être proposé à 1.599 euros, quitte à proposer un processeur un peu moins véloce, ça aurait été plus logique. Quant aux 2.599 euros du MacBook Pro 17 pouces, pas la peine d’en parler. Reste évidemment la question de Thunderbolt. Et pour le moment, je vais m’abstenir de juger cette technologie, je vais plutôt attendre que l’on voit ce qu’elle vaut sur le terrain. Mais ne vous inquiétez pas, hein, car il y a de fortes chances qu’on en reparle dans les semaines ou dans les mois qui viennent.

Mots-clés applemacbook pro

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.