MacWorld 2008, une déception ?

Depuis quelques jours, on ne parle plus que de ça : Apple et son MacWorld. La plupart des internautes étaient sur le qui-vive et nombreux sont ceux qui ont suivi avec attention Steve Jobs lors de ses différentes annonces. Des annonces qui ont semé le trouble chez de nombreux fervents de la Pomme… Résumé et explications dans la suite de cet article…

De nouvelles fonctionnalités pour l’iPhone

Voilà qui risque de rassurer tous les Geeks qui ont claqué leur livret de développement durable (ex-CODEVI) chez Orange, l’iPhone 2 n’est pas prévu pour tout de suite. Félicitations, maintenant vous pouvez respirer un grand coup et lâcher la boîte de Prozac que vous tenez fermement depuis quelques jours entre vos doigts boudinés.

Bien au contraire, trois fonctionnalités ont été annoncées. La plus importante, c’est sans conteste l’outil de géolocalisation qui vous permet de trianguler votre position et donc de trouver le MacDo le plus proche de vous. Ensuite, il est aussi possible d’envoyer un SMS à plusieurs contacts. Oui, c’est bien une fonction basique intégrée dans tous les mobiles depuis 10 ans mais c’est quand même bien que l’iPhone le propose enfin. Et puis pour finir, vous allez pouvoir créer des icônes et des raccourcis web pour les placer sur la page d’accueil de l’iPhone. On est bien d’accord, on s’attendait quand même à mieux de la part de Steve.

Même chose pour l’iPod Touch

Grosse mise à jour là aussi (ironie inside), qui permet à l’iPod Touch de bénéficier de toutes les applications qui ont fait une partie du succès de l’iPhone : Mail, Maps, Bourse et Meteo. Des outils qui viennent compléter la suite déjà disponible et qui intéresseront sans doute pas mal de Geeks.

Oui sauf que cette mise à jour à un prix et que ce dernier est fixé à 20$. Ce n’est certes pas énorme mais lorsqu’on sait que tous les nouveaux iPod Touch en seront équipés en standard sans aucune augmentation de prix, c’est déjà nettement moins génial. Inutile de vous dire que de nombreux utilisateurs ont déjà exprimé leur mécontentement et Jack Bauer serait même sur le coup…

L’iTunes Store

Jusqu’à présent, le catalogue de l’iTunes Store se limitait à l’achat de contenus multimédia (musiques, films et séries). Steve était plutôt content de lui puisqu’Apple en a vendu un sacré paquet (4 milliards de morceaux de musique, 6 millions de films et 125 millions de séries). C’est d’ailleurs à ce moment de la présentation que j’ai cru apercevoir une lueur lubrique dans ses yeux. Et du coup, il en a profité pour annoncer que l’iTunes Store permettrait désormais aux utilisateurs de louer des films.

Dans un premier temps, seul un millier de films seront disponibles mais de nouveaux titres sortiront 30 jours après la mise à disposition du DVD. Il vous en coûtera donc 2,99$ pour un vieux film, 3,99$ pour un film récent ou en HD et 4,99$ pour un film récent et en HD. Seul petit bémol, après l’avoir téléchargé vous aurez 24 heures pour le visionner. Si jamais vous dépassez ce délai il y a de fortes chances que votre ordinateur explose, que Jack Bauer (encore lui !) débarque dans votre salon ou alors que le film ne puisse plus être regardé. C’est au choix, évidemment…

L’Apple TV

Bonne nouvelle pour les deux ou trois personnes qui ont acheté un Apple TV (d’ailleurs on dit « un » ou « une » ?), le petit appareil dont tout le monde se moque (sauf moi parce que je suis d’une nature très pacifiste) est désormais compatible avec la HD et le Dolby 5.1. Du coup, vous bougerez encore moins vos fesses du canapé, vous prendrez trente kilos à bouffer des pizzas à la chaîne et votre femme partira certainement avec ce foutu livreur. D’autant plus que vous pourrez aussi louer des films en ligne en passant directement par l’iTunes Store.

Sur ce coup, Steve a du se creuser la tête un peu plus que pour l’iPod Touch puisque les anciens Apple TV bénéficieront également de cette mise à jour, mais cette fois gratuitement. A noter aussi que l’Apple TV passe désormais à 229$ (au lieu de 299$) ce qui contribuera sans doute à augmenter le taux de divorces dans bien des pays.

Time Capsule

Si vous connaissez Leopard où que vous suivez un peu la Fredzone, vous devez savoir que Time Machine est un outil permettant une sauvegarde régulière et très ludique de vos données. C’est plutôt sympa et ça permet littéralement de remonter dans le temps histoire de récupérer la bonne version de ce foutu fichier qu’on avait effacé par mégarde. A noter que s’il vous prend l’idée de mettre votre chat dans le lecteur optique de votre Mac, il n’est pas assuré qu’il puisse lui aussi remonter dans le temps.

Pour en revenir à nos moutons, Time Capsule est un disque dur Wifi fonctionnant avec Time Machine (d’où la répétition du mot « time »). Mais là où Apple va un peu plus loin, c’est que ce disque est en plus compatible avec l’iPod, l’iPhone et… le PC. C’est très sympa de sa part, d’autant plus que Time Capsule embarque un port USB et vous permet donc de partager une imprimante sur tous les postes de votre réseau (bien sûr si vous avez déjà une imprimante Wifi, cela ne vous servira strictement à rien).

Niveau prix, la Time Capsule est déclinée en deux modèles. Le premier propose un disque dur de 500Go pour 300$ et le deuxième un disque d’1To pour 500$. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre que le dollar se casse encore un peu plus la gueule pour sortir la carte bleue. Bah, ça devrait venir vite… C’est juste dommage que Bush Junior ne puisse prétendre à un troisième mandat, ça accélérerait un peu les choses.

Et finalement ?

Et bien finalement, ce qu’on peut dire, c’est que ça craint (et c’est à cet instant fatidique qu’on se rend compte que non, les blogueurs ne sont certainement pas des journalistes). Bien sûr, je n’ai pas parlé du MacBook Air puisqu’il a déjà eu droit à son billet rien qu’à lui (oui, y a du favoritisme) mais ce qu’on peut dire de ce MacWorld 2008, c’est qu’on s’attendait à un peu mieux. Le plus regrettable c’est qu’il semblerait que les investisseurs pensent la même chose puisque l’action Apple a bien chuté durant la nuit. Bon, en même temps, toutes les actions américaines se cassent la gueule en ce moment, hein…

La morale de cette longue histoire (et que personne ne lira puisque personne n’aura eu la patience de lire ce pavé jusqu’au bout) c’est que même Apple ne peut pas inventer un iPhone tous les ans. Alors ce n’est pas de moi mais comme j’ai malheureusement oublié où je l’ai lu… Donc on espère simplement que le prochain MacWorld sera un peu plus intéressant et qu’on aura autre chose à se mettre sous la dent qu’une mise à jour payante pour l’iPod Touch.

Note : I love the Pomme quand même…