Clicky

Magic Leap vient de lever 800 millions de dollars

Magic Leap n’est pas une entreprise comme les autres. Elle travaille depuis environ cinq ans sur une mystérieuse technologie mêlant réalité virtuelle et réalisé augmentée mais personne ne sait réellement ce qu’elle prépare. Cela ne l’a pas empêché de séduire nombre d’investisseurs et elle vient d’ailleurs de lever 800 millions de dollars auprès de plusieurs fonds privés.

Ce n’est pas la première levée de fonds de la start-up, bien entendu, et elle était ainsi parvenue à récupérer un peu plus de 540 millions de dollars lors d’un autre tour de table en octobre 2014.

Levée de fonds Magic Leap

Magic Leap a encore levé 800 millions de dollars. Pas mal pour une entreprise qui n’a toujours présenté aucun produit.

Pour cette nouvelle opération, trois entreprises lui ont apporté leur soutien. Google fait partie de la liste, de même pour Qualcomm et Alibaba.

Magic Leap est désormais valorisé à hauteur de 4,5 milliards de dollars

En prenant en compte cette levée de fond, l’entreprise californienne est désormais valorisé à 4,5 milliards de dollars.

Le plus impressionnant, dans l’histoire, c’est que Magic Leap n’a encore présenté aucun produit et personne ne sait ce que préparent réellement ses ingénieurs. Ils vivent retranchés en Floride depuis 2010, dans une ancienne usine de Motorola.

En attendant, les embauches se sont succédées à un rythme soutenu et Magic Leap emploie actuellement une centaine de personnes.

Beaucoup de gens pensent que ces employés travaillent dans le plus grand secret sur un casque assez proche de ce propose Microsoft avec le HoloLens n’est pas ce n’est pas une certitude. Rony Abovitz, le PDG de l’entreprise, a d’ailleurs déclaré à plusieurs reprises qu’il avait l’intention de concevoir des millions d’objets différents.

Sous quelle forme ? Toute la question est là, bien entendu. L’homme n’a malheureusement pas donné plus d’informations à l’occasion de ce nouveau tour de table. Il s’est contenté d’indiquer qu’il comptait sur Alibaba pour se développer rapidement en Chine, sans pour autant rentrer dans les détails.

En attendant, il faut avouer que les différentes démonstrations de l’entreprise se sont révélées plutôt bluffantes. Si vous voulez voir de quoi est capable la technologie, vous pouvez d’ailleurs vous rendre sur son site et découvrir ainsi quatre démonstrations.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.