MagnetDL ferme ses portes, nouveau coup dur pour les amateurs de torrents

MagnetDL n’est plus. Le site de torrents vient en effet de fermer ses portes, après seulement sept années d’existence. La raison de cette fermeture n’a pas encore été rendue publique.

MagnetDL a ouvert ses portes en 2012 et il a rencontré un succès immédiat en raison de la simplicité de son interface. Très accessible, le site pouvait en effet être utilisé par tous et il s’est donc très vite imposé sur la scène warez.

Crédits Pixabay

Comme son nom l’indiquait, le service ne se focalisait d’ailleurs pas sur les liens torrents classiques, mais sur les magnets.

Fin de partie pour MagnetDL

Si ce nom n’évoque rien de spécial en vous, alors sachez que le magnet est un standard dont la création remonte à l’année 2002. Il avait en effet été mis en place sur eDonkey et il avait principalement pour but de remplacer les schémas d’URL classiques afin de faciliter les partages.

Très vite, le standard s’est imposé sur le marché et il a été repris par de nombreux clients torrents comme µTorrent par exemple.

Pour se démarquer de ses concurrents, MagnetDL avait donc choisi de se focaliser sur ce standard et ce choix lui a permis de fédérer une importante communauté en l’espace de seulement sept ans.

Toutefois, il semblerait que ce succès ait valu quelques problèmes aux administrateurs du site puisque ces derniers ont annoncé en début de semaine la fermeture de leur site :

« MagnetDL est fermé. Les sept dernières années ont été géniales et il est triste qu’elles se terminent. Merci à tous ceux qui nous ont visités ces dernières années, en particulier à nos habitués. »

Aucune raison donnée pour la fermeture du site

Bien que l’équipe ne précise pas clairement les raisons de cette fermeture, le message laissé par leurs soins laisse penser qu’elle n’est pas de leur fait. TorrentFreak a mené l’enquête de son côté, mais le site n’a pas réussi à trouver la trace d’une plainte ou d’une procédure judiciaire dirigée contre les propriétaires du site.

Il est cependant possible que les ayants droit aient convenu d’un accord avec les administrateurs du site, en leur proposant par exemple de ne pas les poursuivre s’ils ferment leur service. Une manière comme une autre d’éviter les procès et les frais en découalnt.

Mots-clés web