Mais au fait, où sont passées les graines qui ont orbité autour de la Lune ?

La mission Apollo 14 a été lancée le 31 janvier 1971 depuis la Terre pour un séjour de neuf jours dans l’espace. En plus des astronautes de la mission, le module de commande contenait de l’équipement scientifique, le matériel spatial nécessaire, deux balles de golf, mais aussi 500 graines.

Ces graines sont allées dans l’espace avant de revenir sur Terre, et en dépit des radiations spatiales persistantes qu’elles ont subies, suivies d’une décontamination ratée, eh bien, elles sont encore vivantes ces graines.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Des graines d’arbres envoyées dans l’espace

Dans les années 1970, les astronautes envoyaient toutes sortes de choses sur la Lune. Le chef du service des forêts aux États-Unis (USDA Forest Service) de l’époque a donc contacté l’astronaute en devenir Stuart Roosa pour lui proposer d’envoyer des graines d’arbre dans l’espace, et éventuellement les planter sur la Lune.

Une proposition que Roosa a acceptée.

Lorsque la mission Apollo 14 allait quitter la Terre, l’astronaute Roosa, qui se trouvait à bord, avait dans sa trousse de voyage personnelle environ 500 graines de pins roux, de séquoias, de sapins de Douglas, de sycomores américains et d’arbre à gomme douce d’Amérique. Mais étant donné que Roosa était le pilote du module de commande, il n’a lui-même jamais atteint la surface lunaire, pas plus que les graines qu’il avait emportées. Mais les graines ont quand même effectué 34 orbites de la Lune avant de rentrer sur Terre.

Une fois de retour, les trois astronautes, ainsi que les graines dans une boîte métallique, ont subi la procédure de décontamination habituelle. Toutefois, la boîte métallique s’est rompue, dispersant du coup les graines. On a alors pensé à l’époque qu’elles étaient sans doute trop endommagées pour germer. Mais en fait non !

Les graines envoyées dans l’espace sont devenues des arbres

Les astronautes de la mission Apollo 14 ont été exposés à différents types de radiations, tout comme les 500 graines qui les accompagnaient. C’est donc sans grand espoir que les chercheurs ont examiné les graines pour voir si elles n’étaient pas endommagées. Et à leur grande surprise, la plupart d’entre elles avaient survécu.

Les graines sont en effet réputées pour être extrêmement résistantes. Certaines graines peuvent subir 200 fois la dose de radiation requise pour tuer un humain et continuer à germer.

Les graines ont finalement été plantées à plusieurs endroits aux États-Unis et sont devenues des arbres. Vous pouvez voir une liste des emplacements « d’arbres de la lune » ici (ils sont également cartographiés ici). Et il semble que les arbres se soient développés tout à fait normalement, sans différences observables par rapport à leurs homologues jamais partis dans l’espace.