Mais d’où vient le monolithe de Phobos ?

Phobos est l’un des deux satellites naturels situés dans l’orbite de Mars. Relativement imposant, il s’étend sur une vingtaine de kilomètres et il se composerait essentiellement de chondrite carbonée. Il est également connu pour abriter un monolithe imposant mesurant environ 85 mètres de diamètre, un monolithe qui fascine les chercheurs depuis plusieurs années maintenant.

Phobos ne ressemble pas tout à fait à notre lune. En raison de sa faible masse, il n’a pas pu atteindre l’équilibre hydrostatique et il se présente donc sous une forme irrégulière et non sphérique.

Monolithe Phobos

Par le passé, plusieurs sondes ont été envoyées sur place et l’une d’entre elles avait détecté à la fin des années 80 des volutes de gaz à sa surface.

Phobos et son monolithe, une énigme à résoudre

Durant les années suivantes, Phobos a fait l’objet d’un certain intérêt de la part des astronomes et certains d’entre eux ont même supposé que le corps abritait des poches de glace. Toutefois, des observations spectrales menées quelques années plus tard ont infirmé cette thèse.

En 1998, Mars Global Surveyor est passé aux abords de Phobos et la sonde en a profité pour prendre plusieurs photos de la surface de la lune.

Efraim Palermo les a étudiées dans le cadre de son projet, un projet portant sur les images recueillies par les sondes spatiales martiennes et il a alors eu la surprise de découvrir à la surface du satellite un immense monolithe en pierre. La nouvelle avait fait beaucoup de bruit à l’époque et l’existence de ce monolithe a été confirmée par la suite par Lan Fleming du Johnson Space Center et par la NASA.

Immense, le monolithe de Phobos s’étire sur environ 85 mètres de diamètre et il est situé non loin du cratère Stickney, soit le plus grand cratère d’impact de la lune, un cratère immense s’étirant sur un diamètre de neuf kilomètres.

D’après les études et simulations menées par la suite, le monolithe ferait la taille d’un bâtiment.

Un simple éclat ?

Beaucoup ont tenté d’expliquer la présence d’un tel monolithe sur Phobos et les théories conspirationnistes ont commencé à se multiplier.

Certains ont ainsi imputé la présence de cet immense rocher à une intervention extraterrestre, d’autres ont supposé que la NASA l’avait transporté et déposé là-bas pour d’obscures raisons.

Les scientifiques, eux, ont une autre théorie. D’après eux, le monolithe pourrait effectivement être un simple fragment de roche expulsé suite à l’impact d’un astéroïde à la surface de Phobos. La lune est en effet dépourvue d’atmosphère et elle reçoit très fréquemment la visite des corps voyageant à travers notre système, comme en témoignent les multiples impacts présents à sa surface.

Une autre théorie existe cependant. Certains chercheurs pensent en effet que ce monolithe pourrait être une partie du manteau souterrain de Phobos, une partie mise à jour suite à l’érosion du manteau tellurique.

Seul problème, pour s’en assurer, il faudra impérativement envoyer de nouvelles sondes sur place. La NASA a d’ailleurs commencé à travailler sur une mission composée d’un orbiteur et d’un atterrisseur, mais cette dernière n’a pas été financée.

Crédits Image

Mots-clés espacemarsphobos