Mais d’où vient l’étrange signal capté par le télescope russe Ratan 600 ?

HD 164595 fait la une de tous les médias depuis cette nuit et cela n’a rien de surprenant car RATAN-600, un télescope russe, a capté un signal radio en provenance de ce système. D’où vient-il ? Personne ne le sait encore mais beaucoup de gens pensent qu’il a été émis par une civilisation extra-terrestre. Dans les faits, il y a cependant peu de chances que ce soit le cas. Explications.

Selon l’article publié par Paul Gilster, tout a commencé le 15 mai 2015 dans le Caucase russe. C’est en effet à cette date que le radiotélescope RATAN-600 a détecté un étrange signal radio en provenance d’une étoile située dans la constellation d’Hercule, à environ 95 années-lumière de la Terre.

RATAN 600

RATAN-600, le télescope qui a capté ce mystérieux signal.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce radiotélescope n’est pas de toute première fraicheur.

RATAN-600 a capté un étrange signal en provenance d’un système lointain l’année dernière

Il a effectivement ouvert ses portes le 12 juillet 1974 et il vient donc de fêter son 42ème anniversaire. Pour la petite histoire, il faut d’ailleurs savoir qu’il fait habituellement office de télescope de transit et il a aussi été souvent utilisé par le SETI.

Les scientifiques ont préféré ne pas révéler son existence tout de suite et il a ainsi fallu attendre le vendredi 26 août pour que cette étrange affaire soit portée à notre connaissance. Ce signal sera d’ailleurs évoqué lors du prochain Congrès International d’Astronautique, un congrès qui se déroulera au Mexique à la fin du mois de septembre.

Pour le moment, personne n’est parvenu à déterminer son origine avec exactitude mais plusieurs médias n’ont pas hésité à faire un parallèle entre ce signal et l’existence d’une civilisation extra-terrestre.

C’est une possibilité, bien sûr, mais il en existe d’autres et c’est précisément ce que rappelle Eric Korpela sur le forum de SETI.

Si ce nom n’évoque rien en vous, alors sachez que cet homme travaille depuis plusieurs années comme astronome pour l’organisation. En parallèle, il a aussi mené plusieurs recherches portant sur la matière interstellaire et donc sur le gaz et la poussière se trouvant entre les systèmes des étoiles.

Il ne s’agit pas forcément d’un signal émis par une civilisation extra-terrestre

Dans sa publication, Eric Korpela indique ainsi que ce n’est pas la première fois que nos radiotélescopes captent un signal en provenance d’un système lointain. En réalité, ces derniers sont plus courants qu’on pourrait le croire et le SETI a ainsi identifié de nombreux signaux similaires par le passé, des signaux présentant des caractéristiques semblables.

D’après lui, pour le moment, rien ne peut distinguer ce signal d’une émission radio naturelle. Il estime aussi qu’il peut très bien s’agir d’une simple émission radio captée suite au passage d’un satellite devant RATAN-600.

Comment s’assurer qu’il provient bien d’une civilisation extra-terrestre alors ? En réalité, ce n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Pour que ce soit le cas, il faudrait simplement que le signal soit capté plusieurs fois, toujours dans la même zone. Et tout le problème est là d’ailleurs car le radiotélescope russe ne l’a capté qu’une seule fois.

Il est donc impératif de mener de nouvelles études, en nous appuyant sur d’autres équipements. En attendant d’en savoir plus, il est tout à fait inutile de commencer à creuser un abri anti-apocalyptique dans le fond de votre jardin car il est totalement impossible d’établir un parallèle entre ce fameux signal et d’éventuels extra-terrestres.

Pour le moment du moins.

Crédits Photo