Mapstr : la carte de vos bonnes adresses

Mapstr est disponible sur l’AppStore depuis le 16 juillet dernier et il ne lui a fallu que quelques semaines pour atteindre et dépasser le seuil des 50 000 utilisateurs. Mieux, l’outil a même été classé dans les « Best New App » de Apple dans une trentaine de pays ! Phénoménal, non ? Certes, et sachez que ce succès est tout à fait mérité.

S’il fallait présenter Mapstr en quelques mots, on pourrait dire que cette application se présente sous la forme d’un carnet de bord… cartographié. Ou géolocalisé, si vous préférez.

Mapstr

Avec Mapstr, vous allez pouvoir garder une trace de tous les endroits que vous aimez.

Bon, le mieux, c’est peut-être de partir d’un exemple.

La semaine a été difficile et vous profitez du week-end pour vous faire un petit restaurant en amoureux. Là, vous tombez sur un super établissement. Le cadre est magnifique, la bouffe est divine et vous n’avez même pas besoin de souscrire un prêt Sofinco pour payer l’addition.

Le paradis, en somme.

Une carte pour chaque utilisateur, et des fonctions sociales en plus

Comment faire pour se souvenir de l’adresse ? C’est simple, il suffit de prendre votre téléphone, de lancer Mapstr et de taper sur un bouton pour ajouter le restaurant à votre carnet personnel.

Alors bien sûr, vous allez me dire qu’il existe plein d’outils de prise de notes sur le marché. Vous avez parfaitement raison mais cette application est un peu particulière car elle se présente sous la forme d’une… carte.

Lorsque vous allez créer votre compte sur la plateforme, Mapstr va automatiquement associer une carte du monde à votre profil. Toutes les notes que vous prendrez seront géolocalisées et elles prendront la forme d’un marqueur. Grâce à ce système, vous pourrez voir les lieux que vous aimez et les retrouver plus facilement par la suite.

C’est bien mais ce n’est pas fini car Sébastien Caron, le créateur de la solution, a aussi développé une couche sociale et chaque utilisateur pourra ainsi partager sa carte avec ses amis, et donc avec les membres de sa communauté.

Les applications sont nombreuses et si Mapstr devrait beaucoup intéresser les touristes et les bourlingueurs, il pourrait aussi être très utile aux photographes souhaitant garder une trace de leurs meilleurs spots.

Oui, c’est sûr, cette application a de nombreuses qualités et c’est précisément ce qui a permis à Sébastien de lever 800 000 dollars un mois après le lancement de son outil.

Et pour le modèle économique, alors ? Mapstr est gratuit et il n’intègre aucune publicité. En revanche, des fonctions premium seront bientôt déployées et il faudra sortir la carte bleue pour en profiter.

Seul bémol, l’outil n’est disponible que sur iOS pour le moment.

[appbox appstore id917288465]

Mots-clés appleios