Mario Kart sur Facebook : c’est une arnaque !

Alerte sécurité, un nouveau scam sévit sur Facebook ! Son nom ? Mario Kart, et autant dire que c’est typiquement le genre de cochonnerie qui risque de se répandre comme une trainée de poudre à travers le réseau social. Mais qu’on ne s’y trompe pas, contrairement aux apparences, le petit plombier de Nintendo n’est pas arrivé sur le réseau social de Mark Zuckerberg. Notez d’ailleurs que c’est franchement dommage, parce qu’un jeu de ce genre ne manquerait sans doute pas de connaître un grand succès. Faut dire aussi, Mario et les Geeks, c’est quand même une grande histoire d’amour.

Mario Kart sur Facebook : c'est une arnaque !

On comprend donc pourquoi les créateurs de ce scam ont opté pour ce bon vieux moustachu à casquette. Le fonctionnement de ce scam est assez simple en fait. Une notification apparaît sur nos profils nous invitant à jouer à Mario Kart sur Facebook en multijoueur ! Message rédigé en anglais, forcément, histoire de toucher le plus de monde possible. Et là, si on accepte l’invitation, c’est le drame. En effet, après avoir cliqué sur l’invitation, ce scam va tout simplement pourrir notre compte et envoyer une tonne d’invitations à nos propres amis. De fil en aiguille, ce sont des millions d’utilisateurs à travers le monde qui risquent d’être infectés.

Et justement, si vous vous êtes fait avoir, comment s’en sortir ? Tout simplement en supprimant les autorisations accordées à l’application. Pour se faire, c’est relativement simple, il suffit de vous rendre dans les paramètres de confidentialité de votre compte et de cliquer ensuite sur le lien situé à droite de « Publicités, applications et sites web ». Ensuite, sur la page qui s’ouvrira, vous devrez cliquer sur le bouton « Modifier les paramètres » que vous trouverez à droite de la zone « Applications que vous utilisez ». Une liste d’applications connectées à votre compte apparaîtra alors sous vos yeux injectés de sang et vous n’aurez alors plus qu’à supprimer la ligne faisant allusion à Mario Kart. Hop, ni une, ni deux, vous serez alors définitivement débarrassé de ce vilain scam.

Un grand merci à Maxime pour l’info !