Marissa Mayer quitte Google pour Yahoo

Petit changement du côté de la direction de Yahoo. Yahoo ne va pas très bien, avec des chiffres de fréquentations en baisses ces dernières années, aussi, les PDG se succèdent assez rapidement histoire de redonner la gloire passée à Yahoo. Le dernier PDG en date, Scott Thompson a surtout fait parler de lui car il avait triché dans son CV d’embauche, la petite canaille. Dès que cela a été découvert, il a du se résigner à démissionner… Cette fois, Yahoo mise très fort sur son nouveau, ou plutôt sa nouvelle PDG. Il s’agit de Marissa Mayer. Mais qui est-ce ?

Marissa Mayer quitte Google pour Yahoo

En quelques phrases, son CV s’avère plutôt impressionnant, tout comme son parcours professionnel :

  • Elle a été embauché parmi les 20 premiers employés de Google. Il s’agissait de la toute première femme en 1999.
  • Jusqu’à ces derniers jours, Marissa Mayer était la vice présidente du service bien connu de Google map.
  • Auparavant elle a aidé à la création d’une bonne centaine d’améliorations pour Google, que ce soit dans le domaine de la recherche au niveau de la rapidité, ou encore sur Google Street View.
  • Elle est 38 ème dans le classement des femmes les plus influentes sur le travail américain en 2011.

Agé d’à peine 37 ans, sa nouvelle mission s’annonce difficile et son pari risqué. Elle doit redresser la barre de Yahoo qui compte encore 700 millions d’utilisateurs. Pour cela, elle n’a pas hésité à quitter un poste puissant chez Google.

Anecdote amusante, elle a annoncé son départ à Google par coup de fil. D’autres infos ici !

Note de Fred : Pour avoir eu l’occasion (et l’insigne honneur) de croiser Marissa Mayer à l’occasion de LeWeb’11, je peux vous dire que c’est quelqu’un de très impressionnant, évidemment, mais aussi de très sympathique. En revanche, je ne comprends vraiment pas son choix. Google est une entreprise qui fonctionne, Yahoo en est très loin et c’est donc un sacré risque. Remarquez, dans la vie, les défis, c’est formateur hein…

Via (Crédits PhotoChen Hao Hsuan)

Mots-clés googlewebyahoo