Clicky

Mark Cerny chargé par Sony de chapeauter l’élaboration de la PlayStation 5 ?

La PlayStation 5 a beau ne pas être près de sortir, les premières informations la concernant font peu à peu leur apparition sur la toile. Si la date de lancement de la prochaine console de Sony est âprement discutée par les analystes, et qu’elle ne fera vraisemblablement pas son apparition sur le marché avant 2020, la machine serait en tout cas développée sous l’égide de Mark Cerny.

Ce nom ne vous est pas étranger ? C’est normal, l’intéressé n’est autre que l’architecte de la PlayStation 4 et le papa de la licence Knack (que les possesseurs de PlayStation 4 préféreraient probablement oublier). On apprend aujourd’hui de l’intarissable Richard Leadbetter de Digital Foundry que le concepteur et programmeur américain aurait été chargé par Sony de prendre en charge la conception de la nouvelle PlayStation.

Selon Digital Foundry, Sony aurait confié à Mark Cerny la lourde responsabilité de chapeauter le développement de la PlayStation 5. Une tâche que l’homme connait bien puisqu’il avait déjà œuvré sur la PS4.

Passé par Atari et Sega dans sa prime jeunesse, Mark Cerny avait travaillé sur la conception de feue la PlayStation Vita avant de plancher sur la PS4, puis sur son acolyte la PS4 Pro. Compte tenu du carton intersidéral de la machine, Sony aura donc compris que c’est bien avec les vieux de la vieille qu’on fait les meilleures consoles…

Mark Cerny on the road… Again

Si l’on en croit les informations (souvent justes) de Richard Leadbetter, Mark Cerny serait actuellement en train de faire le tour des différents développeurs et studio à travers le globe pour prendre la température et connaître ce que seraient leurs attentes pour la prochaine génération de consoles. C’est d’ailleurs ce qu’il avait fait plusieurs années en amont du lancement de la PS4. Une approche qui aura été couronnée de succès.

« Ce que nous savons, c’est que Mark Cerny a repris la route, une fois de plus, pour discuter avec les développeurs de leurs besoins vis-à-vis de la prochaine génération de PlayStation » indique fièrement le spécialiste de Digital Foundry, qui a réussi à obtenir cette info avant tout le monde.

Au-delà de l’actuel passe-temps de Mark Cerny, Richard Leadbetter détaille ce que pourrait embarquer la nouvelle bécane du constructeur nippon.

Selon les informations qui sont les siennes, il faudrait de nouveau compter sur une console dotée d’une puce custom AMD x86. Cette puce serait gravée en 7 nm (contre 24 nm pour celle équipant la PS4) et comporterait une partie CPU estampillée Ryzen ainsi qu’une partie GPU profitant de l’architecture Navi. La PlayStation 5 pourrait enfin compter sur de la mémoire GDDR6 (plutôt que sur de la mémoire HBM, très rapide, mais trop coûteuse), sans que la quantité de mémoire vive ne soit toutefois détaillée par le journaliste.

Mots-clés playstation 5sony

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.