Clicky

Mark Zuckerberg présente Jarvis, son IA personnelle

Le jeune patron de Facebook vient de présenter son Intelligence artificielle personnelle. Il s’agit d’un objectif qu’il s’était fixé au début de l’année. Pour ce faire, il s’est inspiré de Jarvis, l’assistant virtuel du fameux Tony Stark dans Iron Man. Il a exposé le fruit de cette année de labeur dans une vidéo publiée sur son réseau social. Pour le moment, celui-ci sert de majordome, à lui et sa famille. Il pourrait toutefois envisager de l’intégrer dans Facebook.

Cette nouvelle Intelligence artificielle n’a rien d’inédit. Il faut toutefois admettre l’ingéniosité dont Zuckerberg a fait preuve afin de combiner plusieurs technologies actuelles. Grâce à ces dernières, Jarvis dispose de nombreuses aptitudes différentes.

Jarvis Zuckerberg

Mark Zuckerberg et Jarvis, une relation matinale et intime.

Telle une véritable gouvernante numérique, cette Intelligence artificielle libère ainsi la famille Zuckerberg de certaines corvées domestiques.

Un majordome artificiel

Les membres de la famille du fondateur de Facebook peuvent communiquer avec leur majordome artificiel en donnant de la voix ou en prenant leur smartphone et en s’appuyant sur Facebook Messenger. Jarvis est relié aux équipements connectés de la maison et il s’inscrit dans son installation domotique.

Il peut ainsi gérer la température ou même l’éclairage de chaque pièce. Il est aussi capable de diffuser de la musique et il peut en plus donner à manger au chien en actionnant son distributeur.

Jarvis sait également reconnaître les personnes qui sonnent à la porte et ensuite les faire entrer. Il arrive à identifier leur voix et leur visage. Encore plus hallucinant, il sait faire griller des toasts. Une de ses facultés les plus impressionnantes est aussi son aptitude à déchiffrer les ordres formulés en langage naturel.

Maîtrise du contexte

Zuckerberg a constaté que l’Intelligence artificielle doit obligatoirement assimiler le contexte afin de comprendre certaines circonstances. Celle-ci peut ainsi tenir compte des préférences et des goûts de chaque membre de la famille, et avoir un meilleur time-in.

Cette compétence lui permet d’appréhender les demandes ouvertes.

Des questions se posent sur les projets de l’inventeur concernant cette innovation. Va-t-il affiner son l’intelligence de son Jarvis et lui donner les moyens d’apprendre de manière autonome ? Compte-t-il intégrer cette Intelligence artificielle au sein de l’assistance virtuelle de Facebook ?

Il ne s’est pas encore prononcé, mais il a en tout cas indiqué qu’il avait l’intention de rendre public le code source de son programme.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !