Clicky

Des marques paient Twitter pour apparaître dans votre liste d’abonnements

Il y a parfois des personnes sur Twitter qui explorent votre liste d’abonnements. L’intérêt principal, c’est de savoir qui vous suivez pour potentiellement trouver de nouvelles personnes à suivre : si l’utilisateur vous intéresse, il y a des chances pour qu’il intéresse d’autres personnes, pourquoi pas. Partant de ce constat, Twitter propose apparemment une méthode de publicité pour le moins étrange.

Permettre aux marques d’apparaître dans la liste d’abonnements de certains utilisateurs qui ne les suivent pourtant pas, c’est donc l’idée qu’a eu Twitter. Une idée qui n’est d’ailleurs pas nouvelle selon une source interne qui affirme que, si elle n’a été relevée que récemment, cette fonctionnalité est là depuis début 2013.

Twitter

Depuis ce moment, donc, il se peut que, lorsque vous parcourez la liste d’abonnements d’un utilisateur Twitter, vous y rencontriez des personnes qui ne devraient pas y être et qui paient pour y apparaître.

Fort heureusement, les comptes n’apparaissent que dans la liste d’abonnements sans pour autant être un abonnement réel : l’utilisateur « touché » par la fonctionnalité ne se retrouve pas obligé de suivre un compte qu’il ne juge pas intéressant. Pas encore, tout du moins.

La pratique est assez bizarre mais elle permet de simuler un intérêt pour une marque : apparaissant dans une liste d’abonnements, on peut croire qu’elle intéresse l’utilisateur en question. Cependant, il faut tout de même noter que ces faux abonnements sont marqués comme sponsorisés, c’est déjà ça.

Twitter cherche par tous les moyens à gagner de l’argent et va pour cela imaginer des stratagèmes aussi étranges que celui-ci pour pousser les marques à payer : si le réseau social est devenu un outil incontournable pour elles, elles n’ont cependant rien à payer pour profiter d’une bonne visibilité, ce que Twitter cherche à changer.

Via | Photo : Coletivo Mambembe

Mots-clés twitter

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.