Mars abrite un immense réservoir d’eau glacée

L’orbiteur Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA gravite autour de la planète rouge depuis 2006. Et pendant tout ce temps il a recueilli beaucoup de données qu’il a ensuite transmises aux scientifiques sur Terre pour être analysées. Justement, une nouvelle étude basée sur ces données vient d’être publiée et elle révèle l’existence d’une immense cache d’eau glacée sur Mars. Mais cette réserve d’eau glacée a une particularité,  c’est qu’elle est composée d’un mélange stratifié de glace et de sable.

Les scientifiques croient qu’il s’agit des dernières traces de calottes polaires perdues depuis longtemps.

Mars

La troisième plus grande réserve d’eau sur Mars

Le Mars Reconnaissance Orbiter est équipé d’un instrument radar capable de voir jusqu’à environ 2,5 km sous la surface de Mars. Ce sont les données récoltées par ce radar qui ont permis aux scientifiques de découvrir cette nouvelle masse d’eau glacée sur Mars.

« Nous ne nous attendions pas à trouver autant de glace d’eau ici », a déclaré dans un communiqué Stefano Nerozzi, doctorant en géologie à l’Institut de géophysique de l’Université du Texas. « Cela en fait probablement le troisième plus grand réservoir d’eau sur Mars après les calottes polaires. »

Une deuxième étude réalisée par une autre équipe de scientifiques confirme bien l’existence de cette énorme réserve d’eau gelée. La quantité d’eau est si importante que si on la faisait fondre et la répartissait uniformément sur la planète, elle inonderait Mars d’environ 1,5 mètre.

De l’eau mélangée à du sable

Chose encore plus intrigante, c’est qu’il ne s’agit pas uniquement de glace pure. En effet, l’instrument radar de l’orbiteur a détecté plusieurs surfaces de glace différentes dans la région selon un schéma suggérant l’alternance de bandes de glace et de sable. Les scientifiques pensent à ce stade qu’il pourrait s’agir des restes de calottes glaciaires qui ornaient les pôles de Mars il y a des centaines de millions d’années. Ce qui témoignerait de la façon dont le climat martien s’est réchauffé et refroidi au cours du temps en réponse à de minuscules changements de l’orbite et de l’inclinaison de la planète.

Cette nouvelle découverte va aider les scientifiques à localiser les ressources en eau sur Mars. Ce qui est essentiel pour la recherche de la vie, car s’il y a de la vie ou des traces de vie sur Mars, il y a de grandes chances qu’elle se trouve près de l’eau.

Mots-clés mars