Pour Buzz Aldrin, Mars est l’avenir de l’Homme

Mars finira-t-elle par céder aux avances de l’humanité ? Beaucoup le pensent et Buzz Aldrin en fait partie. Selon le célèbre astronaute, l’homme foulera en effet le sol de la planète rouge avant 2040 et ce sera une excellente chose pour les générations futures.

Edwin Eugene Aldrin Junior n’est pas un simple visage perdu dans la foule. Il a en effet été le premier à prendre un selfie dans l’espace et le second à poser le pied sur le satellite de notre belle planète.

Buzz

La descente n’a pas été facile cependant et l’homme a ainsi sombré dans la dépression après avoir quitté la NASA et l’Armée de l’Air pour retourner dans la vie civile.

Buzz Aldrin croit en Mars

Armé d’une volonté de fer, le célèbre astronaute a cependant fini par vaincre ses démons et il a ensuite publié pas moins de cinq ouvrages axés sur l’espace, l’astronomie et l’aventure spatiale.

Il lui arrive également souvent de prendre la parole pour revenir sur sa carrière ou pour donner son avis sur les futures missions de la NASA.

Buzz Aldrin a récemment été amené à s’exprimer sur la délicate question de la conquête de Mars. Fidèle à ses habitudes, il n’a pas gardé sa langue dans sa poche et il a ainsi expliqué que l’exploration et la découverte de nouveaux mondes étaient essentielles pour l’humanité et notamment pour les générations futures.

Pour lui, Mars revêt même une importance capitale pour notre civilisation. Si la colonisation de la planète rouge nous permettra d’améliorer nos connaissances et nos techniques, elle entraînera surtout un enthousiasme pour tout ce qui touche à la science et à l’innovation.

Coloniser Mars pour inspirer les générations futures

En nous lançant à la conquête de Mars, nous devrions ainsi inspirer les générations futures et leur montrer que les seules limites sont finalement celles que nous nous imposons à nous-mêmes.

Buzz Aldrin n’a évidemment pas pu s’empêcher de dresser un parallèle avec la mission Apollo 11 et avec la conquête lunaire.

A ses yeux, ce moment historique a en effet inspiré toute une génération de scientifiques et de chercheurs. En conséquence, il a donc pour beaucoup contribué à toutes les découvertes faites durant ces cinq dernières décennies. Il pense d’ailleurs qu’il en ira de même avec la colonisation de la planète rouge et il s’attend même à voir des hommes et des femmes marcher à sa surface dans les vingt prochaines années.

Le rendez-vous est donc pris.