Mars : le relief de la planète a pu être sculpté par de l’eau bouillante

Mars a beaucoup évolué depuis sa création. La planète rouge n’a en effet pas toujours été aussi aride et les dernières observations faites par la NASA ont d’ailleurs confirmé qu’elle avait bien abrité des lacs et des rivières à ses débuts. Des chercheurs français, britanniques et américains pensent d’ailleurs que cette eau a peut-être contribué à sculpter le relief de la planète.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Mars n’a pas toujours été une planète aussi sèche et aussi aride. En réalité, durant le Noachien, la planète abritait de nombreux lacs situés à sa surface.

Eau Mars

L’eau a-t-elle sculpté le relief de Mars ?

Le plus incroyable, bien sûr, c’est que l’eau n’a pas totalement disparu de la planète.

Mars a beaucoup changé à travers les siècles

En 2005, par exemple, la sonde Mars Express a détecté un lac formé de glace d’eau dans un cratère situé à proximité du pôle nord. Elle a d’ailleurs remis le couvert deux ans plus tard en trouvant de la glace enfouie dans la région bordant sa calotte résiduelle australe.

En 2009, c’est la sonde Mars Reconnaissance Orbiter qui a révélé que certains cratères contenaient de la glace pure à 99%. Mieux, la sonde a même trouvé des traces d’eau liquide l’année dernière.

La découverte avait d’ailleurs fait la une de toute la presse, spécialisée ou pas.

Comme indiqué un peu plus haut, des chercheurs basés en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ont voulu déterminer si l’eau présente sur la planète avait eu un réel impact sur ses reliefs.

Ils ont donc mené plusieurs expériences en laboratoire en tentant de reproduire les conditions climatiques de la planète.

Mars est une planète assez particulière, dont la température moyenne tourne autour des -65 °C. Elle est aussi connue pour sa faible pression atmosphérique, une pression qui est environ 130 fois moins importante que sur Terre.

De nouvelles expériences vont être menées dans les semaines qui viennent

Contrairement à ce qui se passe chez nous, l’eau présente à la surface de la planète ne s’évapore pas tout de suite durant l’été martien. Elle va bouillir. Conséquence directe, les grains de sable présents autour vont être propulsés aux alentours.

C’est en tout cas ce qu’ont révélé les fameux tests évoqués un peu plus haut et autant dire que nos chercheurs ont été les premiers surpris par ces résultats. Ils pensaient en effet tous que l’eau allait directement s’évaporer avec l’augmentation de la température ambiante.

Fait intéressant, en menant leur expérience, les scientifiques se sont aussi rendus compte que la projection de ces grains de sable pouvait provoquer de petites avalanches sèches et même créer parfois des ravines.

Ils pensent donc que le relief de la planète a pu être en partie formé par ce procédé, mais il ne s’agit que d’une théorie pour le moment et ils comptent bien mener d’autres tests pour la valider… ou l’invalider.