Mars : les premiers colons devront peut-être s’installer sous terre pour survivre

Mars finira-t-elle par devenir une colonie de la Terre ? C’est possible, mais les colons devront sans doute s’enterrer sous la surface de la planète pour survivre. C’est en tout cas ce que pense Stephen Petranek, l’auteur du livre How We’ll Live on Mars. Fort heureusement, la planète rouge bénéficie d’un gigantesque réseau de tubes de lave sous sa surface.

Mars se trouve clairement au centre de toutes les attentions. Elon Musk n’est en effet pas le seul à vouloir établir une colonie sur la planète. Barrack Obama lui-même souhaite envoyer des hommes sur place en 2030.

Tubes Mars

Les colons ne pourront pas s’installer à la surface de Mars tout de suite. Ils risquent donc de devoir se terrer sous la surface de la planète.

C’est en tout cas ce qu’il a affirmé dans une tribune publiée chez CNN la semaine dernière.

Mars n’est pas un endroit très hospitalier

La planète n’est cependant pas une planète très hospitalière. C’est même tout le contraire. Du fait de son éloignement par rapport au Soleil, Mars reçoit une énergie variant entre 492 et 715 W/m² contre une moyenne située entre 1 321 et 1 413 W/m² pour notre bonne vieille planète.

Cela veut aussi dire que la température moyenne à la surface de Mars oscille généralement autour de -63 °C.

Mais ce n’est pas le plus gros problème. Non, car la planète est aussi presque dépourvue de magnétosphère et sa surface est donc directement exposée aux rayons cosmiques et aux protons solaires. Conséquence directe, la radioactivité à la surface de la planète est très élevée. Trop pour notre organisme, en tout cas.

Stephen Petranek pense d’ailleurs qu’il s’agit du principal obstacle à une éventuelle colonisation de la planète. D’après lui, à cause de cette radioactivité, les colons ne pourront pas vivre à la surface de la planète, du moins pas assez pour voir leurs enfants vieillir.

Le principal problème : les radiations

La seule solution pour en réchapper consistera donc à se rendre sous terre, là où la radioactivité est nettement moins élevée.

Fort heureusement pour eux, ils n’auront pas besoin de creuser très loin pour construire un abri. Mars a en effet une particularité très intéressante : son activité volcanique d’antan a créé un réseau de tubes de lave souterrains très important. Ces structures pourraient fournir un abri de choix aux colons, du moins en attendant que des robots construisent des dômes filtrant à la surface de la planète.

Des dômes sur lesquels la NASA est en train de travailler, bien entendu.