Mars : les colons vivront peut-être dans des bulles végétales

Une équipe d’étudiants du MIT (Massachusetts Institute of Technology), ayant participé au concours international Mars City Design, a été primé pour son projet baptisé Redwood Forest qui imagine de façon très intelligente à quoi pourrait ressembler une future ville martienne.

Mars City Design, une « plate-forme innovante pour la création de villes sur Mars », sponsorise des compétitions annuelles qui mettent au défi les concurrents de proposer leur vision de ce à quoi ressemblera un futur village ou ville peuplée sur Mars.

Bulles Mars

Une ville martienne futuriste qui pourrait abriter jusqu’à 10 000 résidents

Les lauréats de la catégorie Architecture du concours de cette année sont une équipe composée de neuf étudiants du MIT qui ont mis au point un design époustouflant baptisé Redwood Forest, un concept arboré futuriste qui a impressionné tout le monde.

Le concept repose essentiellement sur une série de dômes protecteurs reliés par un système très élaboré de tunnels. Qui plus est, jusqu’à 10 000 personnes peuvent être hébergées dans la structure combinée, et 50 personnes peuvent résider confortablement et en toute sécurité dans les petites structures d’habitation. Les structures fourniraient également un bouclier « contre les rayonnements cosmiques, les impacts de micrométéorites et les variations thermiques extrêmes ».

Une forêt habitée sur mars !

Valentina Sumini, co-responsable de l’équipe et étudiante postdoctorale au MIT, explique davantage le concept :

« Sur Mars, notre ville imitera physiquement et fonctionnellement une forêt, en utilisant les ressources martiennes locales telles que la glace et l’eau, le régolite ou le sol et le soleil pour maintenir la vie ». Concernant la vision écologique, elle ajoute : « Le design d’une forêt symbolise aussi le potentiel pour une croissance vers l’extérieur à mesure que la nature s’étendra à travers le paysage martien. Chaque habitat arboré incorpore un système structurel de ramification et une enceinte de membrane gonflée, ancrée par des racines sous forme de tunnels. »

Une cité martienne qui produit ses propres ressources vitales

Toutes les bulles végétales de Redwood Forest récolteront de l’énergie à partir du soleil et l’utiliseront pour traiter et transporter l’eau à travers les arbres, et chaque arbre est conçu comme un environnement riche en eau. L’eau remplit les cellules souples à l’intérieur du dôme, fournissant ainsi une protection contre les radiations, aidant à gérer les charges thermiques et fournissant des fermes hydroponiques pour élever des poissons et cultiver des légumes verts…

Par ailleurs, des panneaux solaires produisent de l’énergie pour séparer l’eau stockée pour la production de carburant de fusée, d’oxygène et pour recharger les piles à hydrogène, nécessaires pour alimenter les véhicules à longue portée et pour stocker l’énergie de secours en cas de tempête de poussière. Tout ce qu’il faut en somme pour permettre à des colons de vivre de manière totalement autonome sur la planète rouge !

Crédits Valentina Sumini

Mots-clés insolitemars