Mars pourrait bientôt être touché par une gigantesque tempête de sable

Mars fait la une des médias depuis le début de la semaine et cela n’a rien à voir avec Curiosity. Pas directement du moins. Selon un chercheur de la NASA, la planète rouge pourrait en effet être prochainement frappée par une gigantesque tempête de sable. Ce serait même une simple question de semaines.

James Shirley travaille depuis plusieurs années pour la NASA et plus précisément pour le Jet Propulsion Laboratory. Il se passionne notamment pour tout ce qui a trait à Mars et à son climat.

Tempête Mars

Une gigantesque tempête pourrait bientôt s’abattre sur Mars.

Comme chacun le sait, la planète rouge n’est pas forcément le meilleur endroit où passer ses vacances.

Mars est souvent confrontée à des tempêtes de sable

Mars est en effet plus éloigné de notre étoile que notre propre planète et la température tourne en moyenne autour de -63 °C à sa surface, avec des variations très importantes derrière. Dans les années 70, la sonde Viking 1 avait ainsi mesuré des températures diurnes allant de -31° °C à -89 °C.

Mais ce n’est pas le seul problème de la planète. Elle est en effet dépourvue de magnétosphère et sa surface est donc directement exposée aux rayons cosmiques. Résultat des courses, son taux de radioactivité est bien supérieur à celle de la Terre et elle représente même deux fois celle reçue dans la Station Spatiale Internationale.

En marge, Mars est aussi souvent frappé par des tempêtes de sable. Elles sont généralement très localisées, mais il arrive parfois qu’elles fusionnent ensemble lorsque la planète se rapproche de notre étoile, durant le printemps et l’été martien.

Lorsque cela arrive, alors ces gigantesques tempêtes peuvent se répandre à travers le globe en l’espace de quelques heures. Fort heureusement, elles sont assez rares et la dernière tempête du genre date ainsi de 2007.

La dernière tempête martienne date de 2007

James Shirley surveille depuis plusieurs années l’activité de la planète et il a longuement étudié ces phénomènes afin de mieux les comprendre. Pour se faire, il s’est appuyé sur les données associées à tous les épisodes connus depuis la toute première détection au début des années 20, soit neuf en tout.

D’après lui, ces fameuses tempêtes se forment lorsque l’impact des autres planètes du système solaire sur Mars devient trop important et lorsque la planète est proche du Soleil. En analysant les épisodes passés, il a fini par en déduire que ces tempêtes suivaient un cycle régulier.

Or justement, si l’on en croit sa toute dernière étude, toutes ces conditions sont actuellement réunies et la situation actuelle de Mars serait donc similaire à celle des années où ces violentes tempêtes se sont abattues sur la planète.

En d’autres termes, une nouvelle tempête de sable ne devrait pas tarder à la frapper. Ce ne serait même qu’une question de semaines ou de mois avant qu’elle ne se forme.

Ces événements ont une incidence importante sur la planète, mais également sur les deux rovers qui se promènent à sa surface. Lors de la dernière tempête, des nuages de poussière avaient entièrement recouvert la surface de Mars, privant du même coup Spirit et Opportunity de l’énergie délivrée par le Soleil. Leurs batteries avaient même failli tomber en panne.