#mastectomycoverup, ou lorsque les tatoueurs rivalisent d’ingéniosité pour masquer les cicatrices laissées par les mastectomies

Instragram, ce n’est pas uniquement pour les photos de modes ou de plats de pâtes. Preuve en est, des tatoueurs professionnels viennent de lancer un nouvel hashtag entièrement consacré aux tatouages utilisés pour couvrir les cicatrices laissées par les mastectomies : #mastectomycoverup.

Le cancer du sein touche des dizaines de milliers de femmes chaque année. S’il arrive parfois que la maladie soit découverte à temps pour pouvoir être traitée sans faire appel à la chirurgie, environ deux femmes sur cinq doivent faire face à une tumeur étendue.

#mastectocoverup

Lorsque cela arrive, alors les chirurgiens procèdent généralement à une mastectomie afin d’éviter tout risque de cancer généralisé.

La mastectomie, une intervention difficile à vivre

La mastectomie est une intervention très lourde, une intervention consistant tout simplement à procéder à une ablation partielle ou totale d’un sein. Parfois, il arrive également que les médecins recommandent l’ablation des deux seins à titre préventif, et notamment dans le cas du carcinome canalaire un situ. Dans d’autres cas, l’ablation est même pratiquée avant l’apparition de la maladie, notamment lorsque la femme présente un risque élevé de cancer du sein.

Angelina Jolie a opté pour cette intervention préventive. Compte tenu de son patrimoine génétique, elle avait en effet 87 % de risques de développer un cancer du sein et elle a donc préféré anticiper la maladie plutôt que la subir.

L’intervention est lourde sur le plan physique et physiologique, mais elle a également un impact important sur la psyché. Les femmes subissant cette intervention ont souvent du mal à se réapproprier leur corps et leur féminité par la suite. Si la reconstruction mammaire a fait de nombreux progrès, elle n’a évidemment rien de miraculeux.

Des tatouages pour se reconstruire

De nombreux tatoueurs ont donc décidé d’offrir leurs services afin de venir en aide à ces femmes en leur proposant des tatouages recouvrant leur poitrine et les cicatrices laissées par les mastectomies.

Inked, un célèbre magazine américain dédié aux tatouages, avait ainsi consacré un sujet entièrement dédié à cette cause en octobre dernier à l’occasion de la campagne de sensibilisation au cancer du sein et un hashtag spécialement dédié à la chose avait même fini par voir le jour sur Instagram et les autres plateformes dédiées : #InkedForACause.

Plus tôt dans la semaine, un autre hashtag a fait son entrée sur la célèbre plateforme, un hastag intitulé #masectomycoverup. S’il a été encore peu utilisé, il renvoie tout de même vers des créations assez étonnantes, des créations à la fois originales et très soignées.

Une manière de saluer le travail de ces artistes-tatoueurs, certes, mais également de rendre hommage au courage de toutes les femmes touchées par cette terrible maladie.

Mots-clés instagram