MasterCard envisage le paiement par authentification biométrique

MasterCard cherche visiblement à renforcer la sécurité de ses systèmes de paiement, voire à réinventer la carte bleue. Le géant est en effet actuellement en train de tester un nouveau modèle de carte bancaire, un modèle équipé d’un lecteur d’empreintes digitales. L’idée étant bien évidemment de remplacer le code numérique habituel par la biométrie.

MasterCard envisage ainsi sécuriser les transactions en vérifiant la légitimité du possesseur de la carte via un capteur d’empreintes digitales. Cette carte n’est cependant pas encore disponible pour le grand public, sa fiabilité étant en cours de vérification auprès de plusieurs enseignes en Afrique du Sud.

MasterCard

L’entreprise se montre toutefois confiante par rapport à ce projet et elle prévoit ainsi de lancer rapidement cette nouvelle carte en Europe et en Asie.

Simplification des paiements

Tout en améliorant le système de sécurité des transactions, MasterCard veut par la même occasion simplifier la procédure. La possibilité de se débarrasser définitivement de la nécessité d’un code PIN va contribuer à alléger les tâches de l’utilisateur.

L’empreinte de ce dernier sera en effet directement enregistrée dans la carte.

De ce fait, afin de procéder au paiement, il lui suffira d’entrer la carte dans le terminal de paiement et de mettre le doigt sur le détecteur. La machine va ensuite procéder à la comparaison de l’empreinte proposée à celle qui est stockée dans la carte.

Seule contrainte, pour activer une nouvelle carte, il faudra tout d’abord que le possesseur passe à la banque afin d’y remettre son empreinte.

Une méthode qui n’est pas infaillible

Certes, cette nouvelle mesure offre certaines garanties par rapport à la sécurité, toutefois elle pourrait comporter des failles comme c’est le cas présentement pour nos smartphones.

Par le passé, de nombreux chercheurs en sécurité ont ainsi prouvé que cette méthode n’était pas totalement infaillible. Or ici, on parle tout de même d’une carte bleue. Nul doute que les hackers se pencheront rapidement sur la technologie utilisée afin d’en tirer avantage.

Il ne faut pas non plus oublier la possibilité des cas de vol de donnée, notamment de l’empreinte de l’utilisateur. Par contre, MasterCard estime que l’authentification biométrique « confirme de façon très fiable que le détenteur de la carte en est bien le propriétaire légitime. » En tout cas, la fonctionnalité code PIN restera disponible en cas de problème.