McDonald’s veut aussi restreindre l’accès au porno… du moins en Suisse

Apparemment, de plus en plus d’enseignes vont contrôler l’accès à leur réseau WiFi. Comme le rapporte 20min.ch, McDonald’s envisage également de bloquer le porno sur ses points d’accès internet.

Après Starbucks, c’est maintenant au tour de McDonald’s d’annoncer son intention de restreindre l’accès au porno dans ses restos, du moins en Suisse. Rappelons que la décision de Starbucks a été prise suite à des plaintes déposées par certains clients, mais aussi en raison d’une pression émanant de l’organisation de défense des droits des consommateurs Enough is Enough. La pétition que celle-ci a lancée avait d’ailleurs réuni plus de 20.000 signatures.

McDo

Crédits Pixabay

Certes, la restriction ne sera mise en place qu’à partir de l’année prochaine au sein des points de vente situés aux États-Unis, mais des mesures semblables sont en train d’être instaurées partout dans le monde.

McDonald’s décide d’interdire le porno dans ses restos

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le choix de la branche suisse de McDonald’s risque de ne pas plaire aux adeptes de films pour adultes.

En tout cas, comme Starbucks, l’enseigne compte adopter la nouvelle règle dès l’année prochaine. Au lieu de procéder par une simple interdiction, McDonald’s veut visiblement prendre le taureau par les cornes en contrôlant l’accès à son réseau WiFi.

Bientôt, les personnes qui se rendent dans les locaux de la célèbre enseigne de fast-food ne pourront donc plus visionner des contenus pornographiques. Certes, les mesures semblent pour l’heure concerner uniquement les clients basés en Suisse, mais nous nous attendons à un déploiement dans d’autres pays, notamment en France.

Les frites ou le porno, il faudra désormais choisir

On peut d’ailleurs dire que McDonald’s s’apprête à mettre en place la restriction. Une porte-parole a fait savoir que l’enseigne « travaille à restreindre l’accès aux sites pornographiques à l’avenir ».

Comme indiqué un peu plus haut, il est possible que la décision prenne effet dès l’année prochaine.

D’une manière générale, on peut dire que les enseignes telles que Starbucks et McDonald’s ont pris la bonne décision en voulant interdire le porno dans les lieux conçus pour leurs clients dès l’année prochaine, mais cette mesure risque d’être mal perçue par certains. D’ailleurs, elle est susceptible de créer des tensions avec les entreprises évoluant dans le secteur de la pornographie.