Meetic et Attractive World se sont fait épingler par la CNIL

La CNIL n’est pas réputée pour son sens de l’humour et elle vient de le prouver de nouveau en infligeant une forte amende à deux sites de rencontres très populaires sur le marché : Meetic et Attractive World. Tout ça pour une simple histoire de case à cocher, une case prêtant clairement à confusion.

Quelle est leur faute ? Elle est simple, en réalité. Ces deux sites ont eu la très mauvaise idée de mettre en place une cache à cocher « multi service » sur leur formulaire d’inscription.

Amende CNIL

La CNIL a infligé une amende à Meetic et à Attractive World pour une histoire de case à cocher.

Grâce à cette fameuse case, les (futurs) utilisateurs de ces services pouvaient en un clic attester de leur majorité, accepter les conditions générales et… consentir à ce que leurs données soient exploitées par les éditeurs de ces sites.

Meetic & Attractive World : la case à cocher de trop

Des données relativement sensibles par ailleurs puisque certaines étaient relatives à leur orientation sexuelle.

Pratique, n’est-ce pas ? La CNIL ne semble pas être de cet avis. Elle a en effet estimé que ces deux services cherchaient à forcer la main aux internautes et elle leur a donc envoyé une première mise en demeure en 2015 afin de leur demander de rentrer dans le rang.

Meetic et Attractive World n’étaient pas les seuls dans ce cas. La commission a en effet épinglé une dizaine de sites différents à l’époque en leur reprochant la même chose.

La plupart ont corrigé le tir, mais cela n’a pas été le cas des deux géants. La CNIL a en effet constaté plusieurs manquements à la loi au début de l’année dernière et elle a donc demandé à rencontrer les responsables des deux sociétés afin d’en discuter de vive voix.

La CNIL a tenté de trouver un terrain d’entente, sans succès

Plusieurs réunions ont été organisées et de nombreux courriers ont été échangés, sans que cela change quoi que ce soit.

Les deux géants estimaient effectivement être dans leur bon droit. La CNIL n’était pas de cet avis pour sa part. Pour elle, le fait d’utiliser une seule case à cocher pour trois informations distinctes avait surtout pour effet de diluer « l’information portant sur les données relatives à l’orientation sexuelle ». Les deux partis ne sont cependant pas parvenus à trouver un terrain d’entente.

Faute de mieux, la CNIL a donc décidé d’infliger une amende aux deux géants de la rencontre. Meetic a ainsi été condamné à verser une somme de 20 000 €, contre 10 000 € pour Attractive World.