Clicky

Méfiez-vous des câbles USB Type-C en vente sur Amazon !

Benson Leung travaille comme ingénieur chez Google mais il a aussi un curieux passe-temps. Il adore tester les câbles USB Type-C vendus sur Amazon pour signaler ceux qui sont de mauvaise qualité. Drôle de hobby, pas vrai ? Certes, et s’il a testé de nombreux câbles au fil de ces dernières années, aucun d’entre eux n’est arrivé à la cheville du produit vendu par SurjTech. Et pour cause puisque ce dernier a carrément endommagé son ordinateur.

Lorsque Benson doit tester un câble, il commence par s’assurer qu’il respecte les différentes normes en vigueur sur le territoire américain, notamment en terme de puissance électrique.

Prob USB Type-C

Méfiez-vous des câbles USB Type-C que vous achetez dans le commerce !

Ce détail n’est d’ailleurs pas anodin car l’USB Type-C est capable de transmettre une puissance maximale de 60 W ou de 100 W suivant les modèles, contre seulement 4,5 W pour l’USB 3.0 et 2,5 W pour l’USB 2.0.

L’USB Type-C peut transmettre une puissance de 60 W ou de 100 W selon les modèles

Le bon côté de la chose, c’est que ces câbles sont parfaitement capables de recharger des ordinateurs. Fameux, mais cela veut aussi dire que les fabricants et les accessoiristes doivent prendre garde et s’assurer que leurs câbles respectent bien les normes.

La moindre erreur peut être fatale et c’est précisément ce que prouve cette histoire.

Pour son dernier test, Benson s’est procuré un câble mis en vente par SurjTech, une boutique surtout présente sur la version US de la boutique de Jeff Bezos. Il l’a ensuite branché sur le port USB Type-C de son Chromebook Pixel 2015 en s’appuyant sur un boitier capable d’analyser les paquets circulant en USB.

Notre testeur de l’extrême voulait effectivement vérifier les débits proposés par l’accessoire.

Il a ensuite branché le tout sur le chargeur d’un iPad et… les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu. Les deux ports USB Type-C de l’ordinateur ont effectivement rendu l’âme, de même pour le fameux boitier.

Faites attention aux câbles que vous achetez

Etrange, non ? Benson a rapidement débranché le tout et il s’est ensuite amusé à démonter le câble pour procéder à de plus amples vérifications. Là, il s’est rendu compte que le connecteur était relié à seulement quatre câbles.

Comme si cela ne suffisait pas, il a aussi constaté que le câblage laissait franchement à désirer, de même pour les soudures.

Mais ce n’est pas le plus gros problème de cet accessoire. Habituellement, les fabricants intègrent une résistance de 56 kOhm à leurs câbles pour éviter les mauvaises surprises. SurjTech, lui, a opté pour une résistance de seulement 10 kOhm, avec un câblage médiocre derrière.

Dans ce contexte, on comprend évidemment ce qui a provoqué ce désastre. Amazon a été assez prompt à réagir et la boutique a ainsi décidé de retirer le câble incriminé de la vente. En attendant, si vous devez acheter un câble USB Type-C dans un avenir proche, alors vous aurez sans doute intérêt à ne pas regarder à la dépense.

Câble USB Type-C pourri : image 2 Câble USB Type-C pourri : image 1

Mots-clés chromebookinsolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.