Megaupload 2.0 a besoin de 4,5 millions d’euros

Kim Dotcom travaille depuis plusieurs mois sur une nouvelle version de Megaupload, dont le lancement est planifié pour le début de l’année prochaine. Mais voilà, pour se remettre en selle, il a besoin d’un peu d’argent, et plus précisément de 4,5 millions d’euros. Il a donc lancé une campagne de crowdfunding sur une plateforme du nom de BNK2TheFuture mais cette dernière a malheureusement un peu de mal à décoller.

Et encore, ce n’est rien de le dire. Pour l’heure, la campagne a atteint un peu plus de 307 000 € auprès de 82 investisseurs, soit environ 5 % des fonds attendus. Elle est donc très loin du seuil fixé par Kim Dotcom.

Megaupload 2.0 Crowdfunding

Kim Dotcom a besoin de 4,5 millions d’euros pour pouvoir préparer le lancement de Megaupload 2.0.

Mais ce n’est pas le plus problématique. Non, car cette campagne se terminera dans 18 jours exactement.

Une campagne qui peine à convaincre pour le moment

La situation est donc compliquée. À moins d’un retournement de dernière minute, la campagne est bien partie pour faire un bide et c’est évidemment une mauvaise nouvelle pour Kim Dotcom mais également pour ses associés.

Si vous n’avez pas suivi l’affaire, alors sachez que Megaupload 2.0 devrait venir se placer dans la droite lignée de son prédécesseur. Comme lui, il serait donc conçu pour permettre aux internautes de stocker, de synchroniser et de partager facilement leurs données. Exactement comme ils le feraient avec OneDrive ou même Dropbox, mais avec une ou deux bricoles en plus.

Le service mettrait notamment l’accent sur le chiffrement et la confidentialité des données, mais il pourrait aussi proposer pas moins de 100 Go de stockage dans les nuages sur la version gratuite, sans aucune limitation en termes de bande passante.

L’offre semble assez séduisante, donc, mais ce n’est pas fini, car Megaupload 2.0 devrait aussi faire la part belle à Bitcoin. Chaque transfert pourrait en effet être associé à une microtransaction par le biais d’un service du nom de Bitcache.

Megaupload 2.0 marcherait main dans la main avec Bitcoin

Kim Dotcom n’a pas donné plus de détails, bien sûr, et cela n’a rien de surprenant compte tenu de sa situation. Il est en effet toujours sous le coup d’un procès en Nouvelle-Zélande et les États-Unis font pression depuis plusieurs mois sur le gouvernement pour l’extrader et le juger sur le territoire américain.

En attendant, la situation ne semble pas porter atteinte à son légendaire enthousiasme. Kim Dotcom pense en effet atteindre le seuil de rentabilité en trois ans seulement.

Toutefois, avant d’en arriver là, il faudra déjà qu’il parvienne à lever les fonds dont il a besoin. Après, à sa décharge, il faut avouer qu’il n’a pas opté pour la solution la plus simple puisque les investisseurs souhaitant rejoindre le projet doivent utiliser des bitcoins.