Megaupload 2.0 : le lancement du site est retardé

Kim Dotcom était censé lancer Megaupload 2.0 en fin de semaine, mais il a été obligé de reporter l’opération. Pour quelles raisons ? Il ne le précise pas, malheureusement. Pas encore, du moins.

Cinq années ont passé depuis la fermeture de son premier site par le FBI. Cinq années durant lesquelles Kim Dotcom a enchaîné les déconvenues. Les autorités américaines ne l’ont effectivement pas loupé. Elles lui ont presque tout pris et elles négocient depuis plusieurs années avec le gouvernement néo-zélandais afin d’extrader l’homme.

Retard Megaupload 2.0

Megaupload 2.0 va avoir un peu de retard.

Jusqu’à présent, ce dernier a réussi a éviter le pire, mais l’ultime chapitre n’a pas encore été écrit.

Megaupload 2.0 va avoir du retard

Kim Dotcom est en effet toujours sous la menace d’une extradition.

En attendant, il n’a pas l’intention de se mettre à la retraite et il a ainsi travaillé sur plusieurs projets durant ces cinq dernières années. Après avoir participé au développement de Mega et avoir été remercié par ses anciens collaborateurs, le roi des pirates a commencé à travailler sur un nouveau service de partage de fichiers sobrement baptisé Megaupload 2.0.

Original, n’est-ce pas ?

À l’origine, il avait prévu de le lancer le 20 janvier 2016 afin d’honorer la précédente version de son service, mais tout ne s’est visiblement pas passé comme prévu. Après avoir fait monter la pression dans la nuit de jeudi à vendredi, notre ami a effectivement annoncé le report de son lancement.

Il n’a malheureusement pas donné plus de détails et on ignore pour le moment ce qui l’a poussé à prendre cette décision. Dans son message, Kim Dotcom évoque un simple « incident de parcours » sans s’étendre davantage sur cette question.

Un incident de parcours

Une chose est sûre en tout cas, l’homme n’en est pas à sa première déconvenue. Il avait en effet lancé une campagne de crowdfunding en fin d’année dernière pour lever des fonds pour son nouveau service, mais cette dernière n’avait pas rempli les objectifs fixés. Sur les cinq millions demandés, il n’en avait en effet levé qu’un seul.

Pour rappel, Megaupload 2.0 devrait venir se placer dans la droite lignée de son prédécesseur et il serait ainsi conçu pour permettre aux internautes de stocker et de synchroniser leurs fichiers d’une machine à une autre. Le tout avec une bonne dose de chiffrement derrière, bien entendu.

Plusieurs formules devraient être proposées, dont une gratuite avec 100 Go de stockage gratuit et aucune limitation en termes de bande passante.

Kim Dotcom a aussi évoqué à plusieurs reprises un autre service du nom de Bitcache. D’après les informations dont on dispose, ce dernier permettrait d’associer chaque transfert à une microtransaction. Il a cependant refusé d’en dire plus pour le moment.

Crédits Photo

Mots-clés megauploadweb