Mercedes-Benz en concurrence frontale par rapport à Tesla sur le marché allemand des véhicules électriques

La présentation du SUV 100% électrique de Mercedes-Benz est très attendue. Ce modèle haut de gamme qui fonctionne à la gamme EQ et devrait concurrencer les voitures électriques de Tesla qui dominent actuellement sur le marché allemand.

La Mercedes EQC sera dévoilée à Stockholm et son prix avoisinera les 49 000 dollars.

Mercedes Google Amazon

Pour marquer le lancement de son premier SUV électrique, Mercedes-Benz n’a pas choisi Stockholm au hasard. Cette ville concorde parfaitement aux principes écologiques du constructeur automobile allemand. Les internautes pourront visionner les teasers postés sur les réseaux sociaux, dont Instagram et Twitter.

Les experts affirment unanimement que : « Tesla n’a pratiquement aucune concurrence, mais cela changera à partir de 2019. »

Un exemple à suivre pour les autres marques

Face à l’engouement pour les véhicules électriques, Audi compte bien répondre à la demande avec son SUV e-Tron qui sera dévoilé le 17 septembre à San Francisco. Selon les prévisions, le e-Tron sera disponible auprès des concessionnaires à compter de 2020.

Deux Audi électriques sont également en cours de conception. Ajoutez-y le Porsche Taycan.

Par ailleurs, le Vision iNEXT électrique de BMW est encore au stade de concept-car. Le constructeur a même prévu un avion-cargo de Lufthansa pour le transporter de Munich à Beijing, avec un passage à New York et à San Francisco.

Tesla : une marque indétrônable ?

À l’heure actuelle, Tesla reste le leader sur le marché des véhicules électriques de luxe. La firme d’Elon Musk pèse 52 milliards de dollars à Wall Street. 50 000 exemplaires de la berline Model 3 ont été produits pour satisfaire une demande toujours croissante. L’analyste automobile Wajih Hossenally a affirmé que Tesla se trouve bien tout en haut de la liste dans le secteur. Néanmoins, l’expert déclare que ce ne sera pas toujours le cas, surtout après la commercialisation des modèles électriques allemands.

LMC Automotive confirme les dires d’Hossenally en affirmant que les parts de marché de Tesla pourraient décroître de 12,3% à 2,8%.

De leur côté, les marques allemandes sont en passe de détenir 11,8% de parts de marché en 2020.

Pour Tesla, Mercedes-Benz n’est pas seulement une menace en Allemagne, le groupe sera un concurrent de taille sur le marché européen. De plus, d’autres marques bien ancrées sur le marché de l’automobile s’ajouteront dans quelques années à sa liste de concurrents.