Mesurer facilement votre Google Author Rank

Le grand truc à la mode chez les experts en référencement, c’est le Google Author Rank. Il est évidemment difficile de savoir si ce dernier a un réel impact sur nos pages, bien sûr, mais il semblerait que certains y croient dur comme fer. C’est justement le cas de Sim64 qui a conçu et développé un outil permettant de mesurer facilement l’Author Rank de n’importe quel profil Google+. Et si la plupart des internautes s’en cogneront sans doute comme de ma première couche, cela devrait tout-de-même intéresser quelques uns d’entre vous…

Alors, comment ça marche ? En fait, c’est assez simple puisqu’il faut commencer par se rendre sur cette page. Là, vous allez trouver un simple champ de recherche dans lequel vous allez devoir copier l’ID unique de votre profil Google+. Pour obtenir ce numéro, ce n’est vraiment pas compliqué puisqu’il vous suffira de vous rendre sur votre profil personnel et de récupérer les numéros magiques qui se trouvent dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Mesurer facilement votre Google Author Rank

Mesurer facilement votre Google Author Rank avec Google Author Rank Checker.

Une fois que vous les avez, il vous suffira de les copier dans le champ de l’outil et de cliquer sur le bouton adéquat pour que ce dernier lance l’analyse. Quelques secondes plus tard, il vous affichera une jolie page avec une note sur 100, une note qui est censée déterminer votre rang et donc, par extension, votre popularité. Juste en dessous, on trouve également une petite légende qui vous permettra d’y voir un peu plus clair. En gros, plus le score obtenu est élevé et plus Google est censé vous aimer.

Est-ce que c’est fiable ?

Toute la question est là, bien sûr. Et en toute franchise, je n’en sais absolument rien. Le gros problème, avec cet outil, c’est qu’on ne sait absolument pas sur quelles données il se base. Selon toute vraisemblance, il doit prendre en compte le nombre d’abonnés du profil, ou encore ses interactions avec les autres utilisateurs, ou même le nombre de « +1 » que génère le contenu qu’il partage, mais ce ne sont finalement que des spéculations. Et tant qu’on ne connaitra pas les variables de l’équation, je pense qu’il vaudra mieux rester très prudent et ne pas sabrer le champagne trop vite.

Enfin, si vous avez plus d’infos sur la question, n’hésitez surtout pas à vous manifester.

Merci à Ballajack et à Noël pour la découverte.

MAJ : Ce service n’était apparemment qu’un essai, tous les scores étant générés aléatoirement. Ce qui explique les résultats étranges. Quoi qu’il en soit, si vous voulez en savoir, tout est ici. Merci à Fred pour l’info.