Clicky

Mettez un peu de pixels dans votre lingerie

Cesaria et Sebastiao habitent à Lisbonne depuis plusieurs années maintenant et ils se passionnent depuis longtemps pour la mode et pour la lingerie fine. Ils en avaient un peu marre de toujours tomber sur les mêmes créations et ils ont ainsi eu l’idée de créer leur propre marque de sous-vêtements : la Maison Pixel.

Cette collection très particulière risque de vous rappeler de bons souvenirs car elle a fait couler beaucoup d’encre en 2014 lorsque ses concepteurs ont lancé une campagne sur Indiegogo pour financer la création de leur marque.

PixelPanties

Cette culotte ne ressemble à aucune autre et c’est ce qui fait tout son charme.

Elle avait effectivement rencontré un certain succès à l’époque et cela n’a rien de surprenant.

Pas de dentelle ni de chichi, ici on tape dans le 8-bit

Ces produits n’ont effectivement rien à voir avec ce que proposent les marques plus traditionnelles. Ici, on ne trouve ni dentelle ni broderie. Cette collection s’inspire ainsi beaucoup de la culture 8-bit et un simple coup d’oeil aux images qui accompagnent cet article vous le confirmera.

Le résultat ne manque pas d’intérêt pour autant et nos deux créateurs ont eu la très bonne idée d’utiliser des modèles ultra sexy pour mettre leurs produits en valeur.

Ils sont aussi très présents sur les réseaux sociaux et ils publient régulièrement des photos sensuelles sur leur compte Instagram histoire d’attirer l’intention de leurs futur(e)s client(e)s.

Pour le moment, la Maison Pixel vend uniquement des culottes mais elle ne devrait pas en rester là. Cesaria et Sebastiao travaillent effectivement sur des tee-shirts et sur d’autres produits du même genre mais il faudra sans doute attendre encore quelques semaines avant qu’ils ne soient commercialisés.

En attendant, sachez que leurs culottes sont extrêmement accessibles puisqu’elles sont proposées à 19,90 € pièce. D’ailleurs, vous pouvez aussi acheter une carte cadeau de 25 $ pour votre copine, votre soeur ou même votre mère.

Hem, peut-être pas votre mère en fin de compte.

Mots-clés funinsolitensfwnsfy

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.