Mexique : une étrange sépulture millénaire a été découverte au sud de la capitale

Le Mexique abrite de nombreux trésors et de nombreux vestiges de l’ancien temps et des chercheurs viennent justement de découvrir une nouvelle sépulture millénaire assez particulière. Les corps placés à l’intérieur sont en effet tous placés sur un axe circulaire.

Cette tombe a été découverte sur un site archéologique situé non loin de la délégation de Tlalpan, vers le sud.

Sépulture Mexique

Mexico n’est pas une capitale ordinaire. Elle compte en effet neuf millions d’habitants et elle s’étend sur un peu plus de 1 400 kilomètres carrés. Histoire de mettre ces chiffres en perspective, Paris compte pour sa part un peu plus de deux millions d’habitants et elle s’étant sur une centaine de kilomètres carrés.

Une sépulture unique en son genre

Pour en faciliter la gestion, le Mexique a donc choisi de diviser la ville en seize délégations différentes, des délégations divisées à leur tour en plusieurs quartiers différents.

Tlalpan se trouve au sud, coincé entre La Magdanela Contreras et Milpa Alta. La délégation s’étend sur trois cents kilomètres carrés et elle compte un peu plus de six cent mille habitants. Plusieurs sites archéologiques ont été recensés sur le territoire et c’est dans l’un d’eux que des archéologues ont découvert cette étrange sépulture.

D’après les résultats préliminaires de leur étude, cette tombe se trouverait dans un village antique découvert en 2016 par l’INAH. La sépulture abriterait une dizaine de squelettes différents. Pour l’heure, les chercheurs ont recensé deux squelettes appartenant à des femmes, un autre appartenant à un homme et plusieurs appartenant à des enfants… ou des nouveau-nés.

Une représentation du cycle de la vie ?

Ce n’est cependant pas ce qui les a surpris. Contrairement à la plupart des sépultures découvertes dans la région, les squelettes placés dans cette tombe l’ont tous été sur un axe circulaire.

Il reste encore beaucoup d’inconnues dans l’équation, mais les archéologues pensent que cette sépulture a été utilisée dans le cadre d’un enterrement rituel religieux. Les membres des corps retrouvés ont en effet été disposés pour s’emboîter et deux crânes présents dans la tombe ont subi des modifications importantes.

Si la cause de la mort de ces personnes n’a pas encore été élucidée, les chercheurs pensent que cette sépulture avait principalement pour but d’illustrer le cycle de la vie. C’est pour cette raison que les corps retrouvés sont aussi différents les uns des autres.