MH370 : Space View n’a rien trouvé au Cambodge

Le MH370 s’est une nouvelle fois retrouvé sous les feux des projecteurs lorsqu’un certain Ian Wilson a indiqué avoir retrouvé l’épave d’un avion dans une zone reculée de la jungle cambodgienne. Space View  a braqué un de ses satellites sur la zone… sans être en mesure d’identifier une quelconque épave.

L’affaire remonte au début du mois de septembre. En passant le Cambodge au peigne fin à l’aide de Google Earth et de ses cartes satellitaires, un Britannique a repéré une tache blanche située dans une zone très arborée. Une tâche rappelant les lignes d’un avion.

MH370

Intrigué, il a effectué des mesures à l’aide des outils présents sur le service de Google et il en a déduit que la forme pouvait correspondre avec celle du Boeing 777 perdu par la Malaisian Airlines en 2014.

Le MH370 se serait-il écrasé au Cambodge ?

La découverte a fait du bruit et l’information a été relayée par de nombreux médias anglo-saxons.

Ian Wilson est revenu à la charge en fin de semaine dernière en appelant Google à effectuer de nouvelles observations dans la zone. Puis, un peu plus tard durant un entretien donné à un tabloïd britannique, l’homme a déclaré être en train de préparer une expédition pour se rendre sur place.

Space View, de son côté, semble avoir été suffisamment convaincue pour lancer des analyses complémentaires, avec l’accord de la Chine.

Si l’on en croit IBTimes, alors l’entreprise aurait en effet utilisé un satellite présent dans l’orbite de notre planète pour obtenir de nouvelles images de la zone repérée par Ian Wilson sur Google Maps. Des images à la fois plus détaillées et mieux définies.

Toutefois, l’initiative n’a pas porté ses fruits et les images n’ont montré aucun signe d’une quelconque épave. Space View a d’ailleurs annoncé la nouvelle sur Twitter en indiquant avoir consulté – en plus – des vues datant de 2015, 2016 et 2018.

Space View n’a rien trouvé

Toutefois, le message en question n’a pas totalement fait l’unanimité auprès des internautes. Certains accusent même l’entreprise d’avoir sciemment cherché au mauvais endroit afin de contredire la théorie de Ian Wilson.

Car en effet, les coordonnées ne semblent pas tout à fait correspondre. Google Earth place ainsi l’épave aux coordonnées 12°05’07.49″N 104°09’03.60″E. Et si vous vous rendez sur place à l’aide de la solution, alors vous verrez très clairement apparaître la forme repérée par le Britannique. Forme curieusement absente des captures réalisées par Space View.

L’entreprise, de son côté, n’a pas répondu aux allégations des internautes. Toutefois, selon IBTimes, Ian Wilson a toujours l’intention de se rendre sur place pour entreprendre des fouilles.

Mots-clés MH370