Mia Khalifa a arrêté le porno à cause de Daech

Lors d’une interview avec le cycliste déchu, Lance Amstrong, l’ancienne star du porno Mia Khalifa avoue la raison pour laquelle elle a dû arrêter sa carrière dans le porno.

Selon ses dires, la jeune femme aurait été menacée de mort par l’état islamique. D’origine libanaise, la demoiselle serait plutôt hostile face à l’islam radical. Elle a même mis un hijab durant le tournage de l’un de ses films, ce qui n’a pas forcément plu à ISIS.

Mia Khalifa

D’après cette déclaration, il est donc clair que le Moyen-Orient et l’industrie des films pour adultes ne sont pas faits pour être ensemble et l’ancienne actrice en a fait les frais. Les menaces de mort qu’elle aurait reçues, dont la majorité ont été postées sur les réseaux sociaux ont été assez explicites, poussant la jeune femme à stopper sa carrière, seulement après trois mois dans le monde du porno.

Même si elle était sur la bonne voie pour devenir une véritable star du porno, se faire décapiter par Daech, aurait sans doute freiné tous ses projets d’avenir dans l’industrie du X.

Changement de carrière

Les menaces ayant commencé à devenir de plus en plus persistantes, l’actrice a fini par baisser les bras et elle a alors pris la décision de stopper sa carrière et de changer de métier afin de calmer la situation.

De ce fait, après avoir baigné dans le monde des films pour adultes pendant trois mois, Mia Khalifa a finalement décidé d’entrer dans le domaine de l’animation télé. La jeune femme de 25 ans est actuellement l’animatrice principale d’un show télévisé consacré au sport.

Un choix qui n’a rien à voir avec son ancien métier.

Une rébellion qui a mal tourné

Toujours selon ses propos, sa carrière dans l’industrie pornographique aurait débuté sur un simple coup de tête, une sorte de rébellion. D’après les confessions faites à Lance Armstrong, le porno n’apparaissait même pas dans ses projets d’avenir à la base.

N’ayant eu que 21 ans durant ses débuts dans le porno, elle est même allée à décrire le « hijab » comme étant « grossier » et « problématique », ce qui l’a poussé à le porter dans certains de ses films. Une grossière erreur affirme-t-elle car cette rébellion, plusieurs personnes ne l’ont pas cautionné.

Mots-clés nsfy