Clicky

Microsoft : 2 nouvelles Xbox pour 2020, dont une conçue pour le streaming

Le site Thurrott vient une nouvelle fois de frapper très fort en nous sortant de son chapeau magique quelques informations croustillantes sur les prochaines Xbox, attendues à l’horizon 2020. Oui, vous avez bien lu, nous parlons ici au pluriel puisque la firme de Redmond serait en train de plancher sur deux nouvelles consoles, et non une seule comme Phil Spencer l’avait évoqué lors de la dernière édition de l’E3.

Outre un certain « Project Scarlett », qui se présenterait bien comme une machine traditionnelle capable de remplacer l’actuelle Xbox One X technologiquement parlant, une autre Xbox serait dans les tuyaux. Cette seconde console aurait toutefois pour particularité d’être dédiée corps et âme au Cloud Gaming. La puissance de calcul de cet appareil serait donc principalement issue des serveurs de Microsoft et non de son propre hardware.

Microsoft ne nous préparerait non pas une nouvelle Xbox pour 2020, mais bien deux nouvelles machines nous apprend Thurrott. L’une d’entre elles serait largement axée sur le jeu en streaming.

Cela constituerait une grande première pour la firme de Satya Nadella, qui investit massivement sur le Cloud depuis quelques années, et qui pourrait donc (si les informations dénichées par Thurrott s’avèrent justes) entrer pour de vrai dans l’ère du jeu en streaming dès l’arrivée de la prochaine génération de consoles de salon.

Le Cloud Azure en première ligne pour rendre l’expérience « Scarlett Cloud » séduisante

Objectif numéro un de Microsoft avec ce projet : réduire au maximum la latence bien souvent inhérente au jeu en streaming et permettre à un maximum de joueurs d’avoir accès à ce nouveau produit.

Pour ce faire, la firme s’appuierait d’une part sur une machine disposant de spécificités techniques modestes (une faible capacité de stockage et des composants dédiés avant tout à la gestion de l’affichage et des périphériques, ainsi qu’au traitement des quelques calculs qui doivent être effectués en local, comme la gestion des collisions, par exemple) ; et de l’autre sur son offre Microsoft Azure et ses Data Centers implantés un peu partout dans le monde.

Une petite partie du jeu tournerait donc en local tandis que le gros du soft serait animé par le Cloud, qui serait également chargé de synchroniser le tout. Les jeux de la prochaine génération de console seraient en outre jouables tout autant sur la version classique de la prochaine Xbox que sur cette « Scarlett Cloud ». Un point très important pour Microsoft qui chercherait à tout prix à éviter que les joueurs ayant opté pour l’offre Cloud se voient privés d’une partie du catalogue Xbox.

Le lancement de cette console pensée pour le jeu en streaming serait en tout cas la clé de voûte d’une stratégie que Microsoft élabore en sous-marin depuis des mois, et dont on commence peu à peu à entendre parler dans le discours officiel de la marque. A noter en outre que si ce projet parvient à voir le jour, le géant américain verrait potentiellement les revenus de sa branche Xbox grossir.

On le sait, ce n’est pas sur les consoles que Microsoft gagne de l’argent, mais sur les services proposés aux joueurs. La firme aurait donc pour objectif de vendre sa console axée sur le Cloud à un prix très contenu (bien inférieur au prix que l’on investit habituellement pour une nouvelle console, estime Thurrott) et de proposer les jeux au travers d’un système d’abonnement semblable au Xbox Game Pass. Un business model qui permettrait à Microsoft de faire des économies et de maximiser ses revenus.

Mots-clés microsoftxbox

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.