Microsoft a trouvé une nouvelle raison de vous faire passer sous Edge

Microsoft a profité du lancement de Windows 10 pour introduire un nouveau navigateur, Edge. L’outil a de sérieux atouts, c’est indéniable, mais il lui faudra sans doute du temps pour s’installer sur le marché. En attendant, la firme est bien décidée à tout faire pour nous pousser à l’utiliser et c’est précisément ce qui l’a poussé à organiser une expérience assez surprenante.

Edge propose pas mal de fonctions intéressantes. Il intègre Cortana, bien sûr, mais il est aussi livré avec un outil de prise de notes et avec une visionneuse assez proche de celle de Pocket.

Vidéo Edge

Edge a de nombreux atouts et il consomme en plus moins d’énergie que ses concurrents… d’après Microsoft.

En marge, il est aussi pourvu d’une interface très sobre, très minimaliste, et il est en plus extrêmement réactif.

Microsoft Edge a de nombreux atouts, et c’est ce que prouve cette vidéo

Mais voilà, Edge a un autre atout par rapport à ses concurrents : il consomme beaucoup moins d’énergie. Si cela importe peu sur un ordinateur fixe, cette particularité trouve un intérêt évident sur une machine hybride ou même sur un portable.

Bien décidé à prouver la suprématie de son butineur, Microsoft a donc organisé une expérience assez insolite. La firme a en effet placé quatre Surface Book côte à côte et elle a lancé un navigateur différent sur chacun d’entre eux : Firefox pour le premier, Edge pour le second, Chrome pour le troisième et Opera pour le quatrième.

Ensuite, elle a procédé à différents tests.

Dans l’un d’entre eux, celui mis en évidence dans la séquence, les machines ont du lire une vidéo en streaming, une vidéo diffusée en haute définition. Le Surface Book sous Chrome a été le premier à tomber, au bout de 4h19. Firefox a tenu pour sa part cinq heures, contre un peu plus de six heures pour Opera.

Edge est celui qui s’en est sorti le mieux puisqu’il a tenu très exactement 7h22.

Ce résultat est-il surprenant ? Pas d’après Microsoft. Comme la marque l’a précisé à de multiples reprises, Edge consomme moins d’énergie que ses concurrents avec une moyenne de 465 mW contre 493 mW pour Firefox et… 720 mW pour Chrome.

Alors bien sûr, ces chiffres sont à prendre avec un peu de recul. Il n’est en effet pas surprenant que Microsoft vante le mérite de ses propres produits. Ceci étant, il faut avouer que Chrome s’est pas mal alourdi au fil des versions et il en va de même pour Firefox. Maintenant, si vous n’avez pas envie de passer sous Edge, alors vous pourrez toujours vous coller sur Opera puisqu’il a l’air de très bien s’en sortir lui aussi.