Microsoft « aimerait » avoir bien plus d’exclus sur sa Xbox One

La Xbox One propose-t-elle suffisamment de titres exclusifs ? Voilà une question qui semble trouver la même réponse un peu partout – tant du côté des joueurs PlayStation que chez les aficionados de la console de Microsoft – non, la machine du géant américain n’est pas suffisamment pourvue. Du moins à l’heure actuelle. Il s’agit d’ailleurs de la principale critique formulée à l’encontre de Microsoft et de sa console.

Si jusqu’ici le débat s’était cristallisé autour du manque de pep’s de la Xbox One en termes de performances, l’annonce et le lancement imminent de la Xbox One X a fait taire les mauvaises langues pour mieux recentrer l’attention des ergoteurs  sur la quantité limitée d’exclusivités proposées sur la console de Redmond.

xbox one exclus

Shannon Loftis, en charge des publications pour Microsoft Studios, a déclaré que la firme « aimerait » avoir beaucoup plus de jeux exclusifs pour sa Xbox One.

Un point qui fait suffisamment jaser pour qu’une responsable de Microsoft s’exprime – à mi-mot en tout cas – sur cette épineuse question, laissant entendre qu’effectivement l’arrivée d’exclus supplémentaire serait une bonne chose. Selon Shannon Loftis (chargée des publications pour Microsoft Studios), la firme « aimerait » effectivement avoir beaucoup plus de licences exclusives sur Xbox One et ce malgré une offre actuelle qu’elle qualifie de « bonne et solide« .

Redmond n’a peut-être pas dit son dernier mot…

Là où les choses deviennent intéressantes, c’est lorsque cette dernière corrobore les propos de son estimé collègue Aaron Greenberg, qui s’était lui aussi exprimé au sujet des exclus peu après l’E3.

Shannon Loftis confirme donc que Microsoft aurait quelques surprises gardées de côté dans sa boîte à malice. Elle explique : « Je pense que notre offre est bonne et solide, mais j’entends bien que les gamers veulent plus de titres exclusifs. Est-ce qu’on aimerait avoir deux douzaines de gros jeux totalement exclusifs ? Oui, bien évidemment » et ajoute : « Nous en avons qui arrivent. [Des jeux] qui sont aujourd’hui en chantier et dont nous ne parlons pas pour l’instant ».

Reste maintenant à connaître la nature précise de ces fameux jeux. Difficile pour l’heure d’en savoir plus, mais il est clair que si Microsoft nous annonce d’ici quelques mois plusieurs grosses licences exclusives, le public serait probablement plus à même de considérer l’achat d’une Xbox One X – par exemple – qu’à l’heure actuelle, où la console semble tout de même un poil esseulée. C’était d’ailleurs le (seul ?) point qui nous avait gênés lors de notre prise en main de la console.