Microsoft dévoile un vieux projet de manette pour smartphone

C’est un projet de manette pour smartphone particulièrement prometteur que Microsoft a sorti du placard il y a quelques semaines pour le publier sur son site Research, à l’occasion de la conférence UbiComp 2018 (tenue début octobre à Singapour). Abandonné après une phase de recherche et développement conduite entre 2012 et 2014, comme le stipule le document dévoilé, le projet de Microsoft avait pour objectif d’accoucher d’une manette de jeu « versatile« , capable de s’adapter très simplement à un maximum de modèles de smartphones (et / ou de tablettes), tout en restant éventuellement utilisable sur console ou PC.

Très proche du contrôleur Xbox One en termes de look, cette manette modulaire aurait pu permettre à Microsoft de se faire une place plus importante sur le marché du jeu vidéo nomade, et de suivre la tendance alors naissante du gaming sur smartphones.

Microsoft a levé le voile sur un vieux projet de recherche portant sur une manette capable de se clipser sur n’importe quel smartphone. Et si la firme de Redmond avait été à deux doigts de lancer la manette ultime pour mobile ?

Cette démarche aurait par ailleurs eu beaucoup de sens pour profiter au mieux des services de Cloud Gaming directement sur son smartphone, comme le propose actuellement l’offre française Shadow, et comme aimerait le proposer Microsoft d’ici quelques mois. Au travers de son projet XCloud (dont les premiers essais publics sont prévus en 2019), le géant de Redmond souhaite en effet mettre à contribution l’efficacité de son Cloud Azure pour lancer potentiellement n’importe quel jeu sur mobile, en passant par une connexion internet suffisamment rapide.

Un concept modulaire évoquant la Switch

Bien évidemment, ce concept de manette en kit, qui se greffe de part et d’autre d’un écran tactile, n’est pas sans rappeler l’un des principes premiers de la console hybride de Nintendo… que Microsoft n’hésite pas à citer nommément à plusieurs reprises dans le document publié début octobre.

Concrètement, le prototype de manette modulaire conçu par Microsoft pouvait être scindé en deux moitiés pour s’adapter de chaque côté d’un écran de smartphone. La partie poignée pouvait également être retirée, notamment pour rendre l’utilisation du contrôleur plus pratique sur tablette.

Les deux « blocs » détachables de la manette (comprenant, les gâchettes, les pads, les touches Y,X,A,B et la croix directionnelle) étaient rechargeables au moyen d’un dock alimenté en USB. Une autre photo laisse toutefois entendre qu’une fois entièrement assemblée, la manette pouvait être directement rechargée à l’aide d’un câble micro USB, exactement comme une manette Xbox One. À noter en outre que plusieurs tailles de poignées avaient été prévues pour permettre d’améliorer au maximum l’ergonomie de l’ensemble, quel que soit l’appareil utilisé pour jouer.

Une chouette initiative de Microsoft qui rappelle les efforts auxquels la firme consent pour créer des contrôleurs ingénieux. Dernier exemple en date, le lancement du Xbox Adaptive Controller, la première manette adaptée aux personnes handicapées à être commercialisée par une société du calibre de Microsoft.