Microsoft et Baidu bientôt partenaires ?

On le sait bien, il est parfois difficile pour des firmes occidentales de percer en Chine. Google en est d’ailleurs un bon exemple puisque le géant de la recherche n’est jamais parvenu à contrer l’hégémonie de Baidu, le fameux moteur de recherche chinois. Et pourtant, ce marché est sans doute l’un des plus prometteurs qui soit. Ainsi, d’après DoNews, Microsoft pourrait prochainement tenter à son tour de franchir les frontières chinoises et un accord pourrait ainsi être prochainement signé entre la firme de Redmond et Baidu. Autant dire que si l’information se vérifie et si Microsoft parvient à ses fins, alors cela pourrait considérablement changer la donne.

Pour le moment, Bing a en effet beaucoup de mal à s’imposer face au moteur de recherche de Google. Si l’on en croit une étude récente (les chiffres datent du début de l’année) de Greenlight, Google arrive ainsi en tête dans la plupart des pays et détient ainsi 63 % des parts de marché aux Etats-Unis, 90 % au Royaume Uni, 97 % en Espagne, 91 % en France, 89,7 % en Allemagne ou encore 95 % en Italie. Point intéressant, c’est finalement en Russie et en Chine que le moteur de recherche de Larry et de Sergey a le plus de mal à s’imposer (34,5 % des parts de marché en Russie, 32,9 % en Chine).

De son côté, Bing se trouve plus en retrait avec 8.2 % des parts de marché aux Etats-Unis, 2,1 % au Royaume-Uni, 0,72 % en Espagne, 2,3 % en France, 1,8 % en Allemagne et 0,6 % en Italie. Dans ce contexte, on comprend que Microsoft soit prêt à tout, absolument à tout, pour grappiller quelques parts de marché en plus et il serait tout-à-fait logique que la firme cherche à imposer Bing dans les pays où Google se trouve actuellement en retrait. Et parmi ces pays, on trouve bien entendu la Chine et ses 477 millions d’internautes (source). La Chine qui s’impose par ailleurs comme un marché en pleine expansion.

La question que vous vous posez peut-être, c’est de savoir sur quoi pourrait bien porter cet accord. Et bien toujours selon la même source, Baidu pourrait s’occuper des liens sponsorisés sur la version chinoise de Bing tandis que ce dernier serait sélectionné par Baidu pour décliner sa version anglaise. Comme dirait l’autre, ce serait finalement un accord « win win » pour les deux firmes. Un tel partenariat permettrait en effet à Microsoft de s’introduire en Chine mais il offrirait également l’occasion à Baidu de sortir hors de ses frontières et de se répandre ainsi à travers le monde. Notons d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que les deux firmes travaillent ensemble, en 2006 un accord identique avait été signé entre les deux géants du web mais portait alors sur l’ancêtre de Bing, à savoir Live Search.

Quoi qu’il en soit, si un tel accord vient à être signé, Microsoft devra jouer la carte de la prudence. Baidu travaillant pas mal avec le gouvernement chinois (qui est quand même une dictature, il ne faut pas l’oublier), il souffre d’une mauvaise réputation et Microsoft pourrait également en payer le prix. Pas mal de firmes et de pays bossent avec des dictatures, c’est vrai, mais on s’arrange généralement pour que cela ne se sache pas. Là, si Microsoft et Baidu établissent vraiment un partenariat et si ce dernier vient à être rendu public, nul doute que cela risque de déclencher l’hostilité de bien des internautes. M’enfin, en même temps, ce n’est pas comme si Bing avait beaucoup à perdre dans l’histoire, non ?

Via

Mots-clés baidubingmicrosoft