Microsoft et Sony signent un partenariat sur le cloud gaming… et les équipes de PlayStation n’étaient pas au courant

Personne ne l’avait vu venir. Le jeudi 16 mai 2019, Microsoft et Sony ont annoncé à travers un communiqué publié conjointement, la signature d’un partenariat sur le cloud gaming. Cette annonce inattendue survient peu de temps après que Google ait décidé de débarquer sur le marché du cloud gaming avec Stadia, sa nouvelle plateforme de streaming de jeux vidéo.

Ensemble, Microsoft et Sony comptent donc faire front contre Google Stadia en se servant de Microsoft Azure.

Crédits Pixabay

« En complément, les deux entreprises vont explorer l’utilisation du centre de données actuel de Microsoft Azure en faveur des services de streaming de jeux et de contenus de Sony », peut-on lire dans leur communiqué.

Ce partenariat a été une surprise autant pour le  public que pour les équipes de PlayStation qui ont appris la nouvelle en même temps que tout le monde.

Un partenariat à l’avantage de Microsoft

Même si Sony pourra tirer profit du cloud de Microsoft Azure pour élargir son offre pour sa plateforme de jeu en streaming « PS Now », Microsoft reste néanmoins le grand gagnant de ce partenariat.

Grâce à Sony, la firme pourra ajouter à sa liste un client important pour développer les activités de son cloud.

De plus, Sony fournira à Microsoft son expertise sur le plan technique comme ils l’ont fait savoir à travers leur communiqué. « En intégrant les capteurs d’image de pointe de Sony dans la technologie Microsoft Azure AI de façon hybride à travers le cloud et l’edge, ainsi que dans les solutions tirant parti des semi-conducteurs de Sony et de la technologie cloud de Microsoft, les deux sociétés ont pour but de fournir des fonctionnalités améliorées aux entreprises clientes », ont-ils écrit.

De nouvelles expériences pour les consommateurs

Conscient que ce partenariat en a étonné plus d’un, Kenichiro Yoshida, le PDG de Sony Corporation, a indiqué qu’en dépit du fait que Microsoft et Sony aient toujours été en concurrence, cela ne les empêche pas de pouvoir compter l’un de l’autre. « Pendant de nombreuses années, Microsoft a été un partenaire essentiel pour nous, même si bien sûr les deux entreprises sont aussi concurrentes dans certains domaines », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Satya Nadella, le PDG de Microsoft Corporation, promet aux consommateurs que ce partenariat leur offrira « de nouvelles expériences de jeu et de divertissement » grâce à « la puissance d’Azure et Azure AI » dont Sony pourra bénéficier.

Ce partenariat aura certainement un impact sur l’univers des jeux vidéo.