Microsoft met un coup de pelle supplémentaire pour enterrer Windows 8

Microsoft dévoilait lundi, sur son blog officiel, un échéancier de mise à mort progressive pour Windows 8 et 8.1, également valable pour les versions mobiles du système d’exploitation lancé en octobre 2012. À compter du 31 octobre prochain, les développeurs ne pourront plus publier d’applications destinées à ces versions de l’OS sur le Microsoft Store. Il leur sera toutefois possible de continuer à déployer des mises à jour pour les applications existantes, mais seulement jusqu’au 1er juillet 2019 pour Windows 8 Mobile et jusqu’au premier juillet 2023 pour Windows 8 et 8.1 sur PC.

Le glas de l’OS sonnera pour sa part en janvier 2023. Date à laquelle Microsoft mettra un terme définitif au support étendu, que ce soit celui de Windows 8 ou de son remplaçant, Windows 8.1, déployé à partir d’octobre 2013 pour pallier à certaines lacunes de la version originale du système. Une version qui introduisait, rappelons-le, l’interface Modern UI (anciennement nommée Metro) et qui supprimait le traditionnel menu démarrer au profit, notamment, d’une « Charms Bar » assez peu populaire.

À compter du 31 octobre prochain, les nouvelles applications destinées à Windows 8 et 8.1 ne seront plus acceptées sur le Microsoft Store. Un moyen de plus pour Microsoft d’enterrer son ancien OS.

Dans son billet, Microsoft fait cependant un appel du pied aux développeurs et les incite à migrer vers la plate-forme UWP (Universal Windows Platform), qui leur permettra de rendre leurs applications compatibles avec Windows 10 et l’ensemble des appareils animés par l’OS. Un calcul pour pourrait s’avérer salutaire, d’autant que Microsoft continue de soutenir son Store contre vents et marées.

Windows 8 en large déclin, tandis que Windows 8.1 fait de la résistance

Cet article nous aura donné une bonne excuse pour retourner jeter un œil aux parts de marché occupées par les différentes versions de Windows. Selon les données de NextMarketShare pour le mois de juillet dernier, Windows 7 n’en finit plus de tenir bon face à Windows 10 avec 41,23% d’utilisateurs contre 36,56% pour son rival.

De son côté Windows 8 peine à rivaliser avec son petit 1,16% d’utilisateurs, mais 8.1 semble avoir encore des aficionados avec un pourcentage qui s’élève toujours à 5,9%. Pour ce qui est des versions mobiles de Windows 8 et 8.1, ce n’est par contre plus la fête depuis longtemps, avec un piteux 0,4%. Windows 10 Mobile serait pour sa part bloqué à près de 0,12%. Clairement, la messe est dite… et c’est d’ailleurs le cas depuis fort longtemps.