Microsoft soutient OpenStreetMap

En ce moment, ça bouge beaucoup du côté de la cartographie en ligne. Après Foursquare et Apple, c’est au tour de Microsoft de faire un pied de nez à Google en apportant son soutien, et son argent, à OpenStreetMap, l’une des plus sérieuses alternatives à Google Maps. Désormais, le service de cartographie libre et ouvert va donc profiter d’une manne providentielle qui lui permettra sans doute de s’affirmer encore un peu plus face au géant de la recherche. Autant dire que c’est typiquement le genre de nouvelles dont se passerait volontier Google.

Microsoft soutient OpenStreetMap

Et pour cause puisque ce dernier comptait bien sur Google Maps pour lui rapporter encore un peu plus d’argent. Rappelons en effet qu’il était ainsi question de limiter l’usage de son API à un certain seuil et de proposer ensuite des formules d’abonnements aux services souhaitant l’exploiter plus en avant. Or justement, de son côté, OpenStreetMap est un projet libre et que chacun a le droit d’exploiter gratuitement sans aucune limite d’aucune sorte. Un projet porté par une équipe de bénévoles souhaitant tout simplement proposer une alternative viable à celle du géant américain.

Profitant du soutien de Microsoft, OpenStreetMap va donc pouvoir prendre son envol et enrichir encore un peu plus ses différents services. A terme, il y a donc de fortes chances que toutes les sociétés souhaitant lancer un service lié à la cartographie en ligne se tourne vers cette alternative. Ce qui fera donc nettement moins de clients pour Google et, par extension, moins de rentrées d’argent. Au final, donc, Microsoft va pouvoir couper l’herbe sous le pied de son principal concurrent et lui prouver, une fois de plus, qu’il n’a pas la main mise sur les technologies du web.

Amusant, non ?

Via