Microsoft s’apprête à sortir un clavier sensible à la pression

Quand on est un vrai Geek, on est essentiellement sensible à deux périphériques : la souris et le clavier. Faut dire aussi, quand on passe le plus clair de son temps devant l’écran de son ordinateur, le confort est une notion très importante. Et justement, Microsoft semble sur le point de sortir un clavier extrêmement sensible à la pression, de quoi donner un petit coup de jeune à un périphérique qui n’a pas beaucoup évolué ces dernières années.



Le Fred enfant vous aurait beaucoup plu. En dehors des terribles désordres mentaux qui m’ont souvent fait frôler la folie, j’étais également un grand rêveur. Ainsi, je pensais devenir très vite immortel et prendre le contrôle du monde tout entier, juste histoire d’avoir un énorme jacuzzi avec plein de… de… bon, vous connaissez déjà la chanson. Et puis, en fin de compte, ce n’est jamais arrivé, ce qui est sans doute fort regrettable.

Et c’est la même chose pour l’informatique. Je pensais en effet que la souris et le clavier disparaîtraient très vite au profit d’autres périphériques de saisie complètement hallucinants. Des claviers holographiques, une puce permettant de contrôler l’ordinateur par la pensée, ce n’était pas les idées qui me manquaient. Faut dire qu’on se dirige le plus en plus dans cette voie, mais nous sommes encore loin d’y être.

Microsoft semble toutefois être sur le point de donner un petit coup de neuf au genre en proposant un clavier très sensible à la pression. Jusqu’à présent, les claviers gèrent deux niveaux de pression. Celui-ci en gèrera pas moins de 256. Bon, ça semble énorme, au début je pensais même que c’était complètement inutile mais il semblerait que ce ne soit pas le cas. A titre d’exemple, en appuyant fortement sur une touche, le nouveau clavier de Microsoft la mettra automatiquement en majuscule. De la même manière, en appuyant fortement sur la touche de suppression, c’est tout le mot précédant le curseur qui sera supprimé. Evidemment, d’autres applications verront sans doute le jour au fur et à mesure.

Sans être révolutionnaire, ce clavier permettra tout-de-même de faciliter la vie aux utilisateurs et d’améliorer leur productivité. Une bonne chose. On notera pour finir que c’est en octobre prochain que l’on en saura plus. Attention cependant car il ne s’agit là que d’un prototype et on ne sait pas encore s’il sera commercialisé un jour.

Via MacGeneration