Clicky

Microsoft : son directeur sportif est arrêté pour fraude et escroquerie

Microsoft est confrontée à une affaire interne bien délicate. Le géant IT vient de mettre à jour les activités frauduleuses d’un de ses salariés et pas n’importe lequel, car il ne s’agit nul autre que de son directeur du marketing sportif. Jeff Tran, désormais ex-employé de l’éditeur, a été arrêté par le FBI le 17 octobre 2018 pour fraude.

Dans un entretien avec le journal The Verge, un porte-parole de Microsoft explique : « Lorsque nous avons appris la conduite de M. Tran, nous avons enquêté, mis fin à son emploi et renvoyé l’affaire aux forces de l’ordre. » Jeff Tran fait actuellement l’objet de cinq chefs d’accusation de fraude et détournement de fonds.

L’ex-responsable de Microsoft risque d’écoper jusqu’à 20 ans de prison pour avoir tenté de voler 1,5 million de dollars en plus d’avoir détourné des tickets du Super Bowl destinés aux employés de la firme.

Un détournement de 1,5 million de dollars

Les activités frauduleuses de Jeff Tran remontent à l’année dernière. Les enquêteurs ont découvert que depuis janvier 2017, cet ancien directeur de Microsoft établissait des factures frauduleuses qui ont obligé une des sociétés partenaires de la multinationale à lui verser la somme de 775 000 dollars sur son compte bancaire personnel.

Galvanisé par le succès de sa combine, Tran a tenté de récidiver en juillet 2018, établissant cette fois-ci une fausse facture de 670 000 dollars. Méfiante, la société concernée a cependant alerté les supérieurs de Tran qui ont finalement découvert le pot aux roses.

Vol et revente de billets pour le Super Bowl

Jeff Tran était responsable des relations promotionnelles de Microsoft avec la National Football League ou NFL. C’est ainsi qu’il est parvenu à substituer des billets pour le Super Bowl censés revenir aux dirigeants de Microsoft.

Au lieu de le leur remettre, Tran a vendu une soixantaine de tickets à un courtier pour près de 200 000 dollars.

Il est également parvenu à vendre des tickets du Super Bowl à un de ses collègues au sein de Microsoft en lui faisant croire qu’il avait acheté les soi-disant billets avec son propre argent. Cette transaction lui a, quant à elle, rapporté la coquette somme de 12 400 dollars.

Mots-clés microsoft