Une Surface 3 pour octobre prochain ?

Microsoft a profité de sa dernière Build pour présenter une nouvelle tablette tactile pensée pour les professionnels et les entreprises. Enfin, une tablette, le terme n’est pas forcément adapté puisqu’il s’agit en réalité d’une machine hybride, et plus précisément de la Surface Pro 3. Oui, et bien il faut croire que la firme de Redmond n’a pas encore dit son dernier mot puisqu’elle pourrait dévoiler dès la rentrée une nouvelle ardoise : la Surface 3.

Pour le moment, bien sûr, nous disposons de peu d’informations à son sujet et toutes ces rumeurs, tous ces bruits de couloir, doivent être pris avec la plus extrême des prudences. Et les pincettes habituelles, forcément.

Surface 3 Octobre

La Surface 3 pourrait débarquer en octobre prochain.

Donc selon Digitimes, qui ne s’est pas toujours montré des plus fiables par le passé, Microsoft aurait l’intention de lancer une nouvelle tablette avant la fin de l’année, une tablette cette fois pensée pour le grand public, et donc pour cette bonne vieille Mme Michu.

Un écran de 10,6 pouces, et aucune autre info sur sa fiche technique

Pas mal, mais ce n’est pas terminé car la production des composants de l’ardoise devrait démarrer dès le mois prochain. La tablette, elle, devrait être assemblée en septembre, pour un lancement effectif le mois suivant. Par ailleurs, c’est Pegatron qui aurait obtenu le contrat et qui se chargerait de toute l’opération.

Les spécifications techniques de la Surface 3 ne sont pas encore connues, mais elle devrait profiter d’une écran de 10,6 pouces et d’une coque à la fois plus fine et plus légère que le modèle précédent. Plutôt logique, puisqu’elle s’adressera à un public plus nomade, et donc aux grands voyageurs.

Et justement, la question que l’on peut se poser, c’est si Microsoft ne profitera pas de l’occasion pour… présenter la Surface Mini. A la base, cette dernière était censée débarquer en même temps que la Surface Pro 3 mais la firme a changé ses plans à la dernière minute, n’étant visiblement pas emballé par les performances de son ardoise.

Ce qui ne veut évidemment pas dire que la belle ne verra jamais le jour, hein.