Microsoft travaille actuellement sur une IA capable de faire la conversation

Les capacités des assistants vocaux tels que Cortana de Microsoft, Siri d’Apple ou Alexa d’Amazon se limitent actuellement à un ensemble de commandes et de réponses prédéfinies dans lequel l’intelligence artificielle pioche pour répondre aux besoins et demandes d’informations de l’utilisateur.

C’est donc à travers un langage très formalisé qui nous pouvons dire  à ces assistants ce nous voulons. Et bien qu’ils soient capables d’effectuer un très grand nombre d’actions grâce à l’apprentissage en profondeur, ils sont encore loin d’être au top pour jouer au jeu des questions-réponses d’une véritable conversation.

Cortana Redstone

Suite à une présentation que Microsoft a effectuée lors de sa récente conférence Build 2019, la firme a dévoilé son intention de conduire les interactions conversationnelles homme-machine vers un niveau plus abouti .

Un moteur sémantique qui fera des assistants vocaux des pro de la tchatche

Selon Microsoft, grâce à cette nouvelle technologie de machine sémantique, nous pourrons bientôt nous passer de la situation où l’on doit crier « Cortana [commande] / [action] » pour lui demander le planning pour la matinée.

En effet, cette technologie permettra aux ordinateurs de vraiment nous comprendre, de faire la conversation et de faire ce que nous leur demandons, selon Dan Roth, vice-président de Microsoft. Les interactions avec ces nouvelles machines sémantiques seront poussées plus loin, de manière à les guider pour pouvoir proposer aux utilisateurs des choix ou des propositions sur la base de ce qu’on leur apprend, et même dans le cadre de nouveaux contextes.

La nouvelle version de Cortana serait ainsi capable de répondre à plusieurs commandes enchaînées et de gérer à la fois plusieurs requêtes et plusieurs compétences en même temps. L’objectif étant de rendre l’assistant vocal capable de vraiment converser avec l’utilisateur, notamment à l’aide d’un moteur de conversation que la firme pense intégrer dans tous ses produits.

Même les développeurs tiers pourront en profiter

Par ailleurs, les développeurs tiers pourront à loisir créer leurs propres assistants vocaux virtuels sur la base de cette technologie. Ces nouvelles fonctionnalités de Cortana leur seront accessibles via un kit de développement Bot Framework et via la plateforme cloud Azure de Microsoft.

D’après Zac Bowden de Windows Central, on ne sait pas encore quand est-ce que Microsoft compte équiper Cortana de cette nouvelle technologie, mais selon la firme, ce devrait arriver très bientôt.

Mots-clés cortanamicrosoft