Clicky

Microsoft très critiqué à cause de ses danseuses en tenu d’écolière

Microsoft est la cible de vives critiques depuis la semaine dernière à cause d’une soirée organisée à San Francisco durant la Game Developer Conference. La firme a effectivement eu la mauvaise idée d’embaucher des danseuses et de leur demander de porter des tenues d’écolière mettant leurs généreuses formes en valeur. Elle aurait sans doute du s’abstenir.

Il faut dire aussi qu’elle n’a pas bien choisi son moment. Une guerre culturelle fait rage depuis l’été dernier dans l’industrie du jeu vidéo. Les féministes reprochent effectivement aux éditeurs de faire preuve de sexisme et d’instrumentaliser le corps de la femme.

Microsoft GamerGate

Microsoft a fait une grosse erreur la semaine dernière.

Tout le monde ne partage pas cet avis, bien sûr, et certains acteurs du marché ont alors commencé à s’en prendre à plusieurs blogueuses féministes et notamment à Anita Sarkeesian.

Grosse boulette chez Microsoft

Cette dernière a même été menacée de mort l’année dernière, c’est pour dire. Ce qui n’était au départ qu’un simple débat s’est rapidement transformé en un véritable #GamerGate et certaines personnalités ont même pris position pour un camp ou pour l’autre.

C’est notamment le cas de Adam Baldwin (Chuck) et de Seth Rogen.

La situation est donc très tendue et c’est sans doute pour cette raison que Microsoft a été autant critiqué pour son choix. Demander à des danseuses de se trémousser en petite tenue devant des joueurs, ce n’est pas le meilleur moyen de défendre la condition féminine.

Surtout quand on leur demande de revêtir une tenue d’écolière afin de surfer sur les fantasmes (malsains) des japonais.

Les critiques ont fusé sur les réseaux sociaux, donc, et elles ne venaient pas uniquement des joueurs ou des journalistes. Les éditeurs s’en sont aussi pris violemment à Microsoft et Kamina Vincent (Tin Man Games) leur a même demandé d’aller se faire… bref, vous avez compris.

Le géant américain n’a pas tardé à réagir et Phil Spencer (le patron de Xbox) a profité d’une entrevue menée par The Verge pour présenter ses excuses :

« Cette semaine, durant un événement Xbox de la GDC, nous avons représenté Microsoft et la Xbox d’une manière qui n’est pas en adéquation avec nos valeurs. C’était mal et ce ne sera pas toléré. Nous avons déçu beaucoup de personnes et nous allons nous en tenir à nos principes. Nous devons nous assurer que la diversité et l’intégration soient au coeur de notre activité et de nos valeurs. Nous ferons mieux à l’avenir. »

Comme dirait l’autre, c’était une belle boulette, donc.

 

Mots-clés microsoft

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.