Microsoft : vers des puces AMD dans les prochains Surface Laptop ?

Faut-il s’attendre à l’arrivée de puces AMD dans la gamme Surface ? Possible. D’après le très bien informé Brad Sams de Thurrott, Microsoft pourrait proposer des processeurs AMD dans ses Surface Laptop de nouvelle génération, attendus l’année prochaine. Il s’agirait là d’une première – ou presque – pour la firme, puisqu’à l’exception d’une ou deux tablettes oubliables (et oubliées) la gamme de produits maison de Microsoft est restée fidèle à Intel en toute circonstance.

Le fait que Microsoft puisse proposer, sur certains modèles de Surface Laptop, des processeurs AMD constituerait un revirement – tout du moins partiel – étonnant pour le géant de Redmond, mais un revirement loin d’être dénué d’intérêt. En effet, alors qu’Intel semble stagner sur le développement de son procédé de gravure en 10 nm (les processeurs Intel de huitième et neuvième génération sont de ce fait toujours dépendante du procédé 14 nm), AMD s’apprête pour sa part à présenter ses premières puces GPU et CPU grand public, gravées en 7 nm par TSMC. L’avance technologique pourrait donc, à moyen terme, échapper aux bleus.

Jusqu’à présent exclusivement animée par des puces Intel, la gamme Surface de Microsoft pourrait proposer des CPUs AMD au travers du prochain Surface Laptop.

Fin novembre, The Verge laissait d’ailleurs entendre que Microsoft est agacé par le retard pris par Intel sur le dossier du 10 nm. La marque chercherait par conséquent une alternative au fondeur de Santa Clara pour ses prochains Surface Laptop, notamment, qui pourraient donc profiter de puces AMD et de l’architecture Zen 2.

La feuille de route de Microsoft pour 2019 impliquerait un nouveau Surface Book et le lancement du projet « Andromeda »

Détaillée dans les grandes lignes par Brad Sams, la feuille de route de Microsoft pour 2019 impliquerait sans grande surprise le lancement de plusieurs appareils de la gamme Surface. Il faudrait ainsi compter sur l’arrivée d’un nouveau Surface Book, calée sans plus de précisions au quatrième trimestre 2019, et ce parallèlement au lancement du Projet Andromeda, prévu sur le même créneau si toutefois ce dernier est bel et bien prêt d’ici là.

Plus inattendu peut-être, Microsoft travaillerait par ailleurs sur un nouvel appareil décrit comme un compagnon pour smartphone. Ce dernier serait conçu pour en faciliter l’utilisation, notamment en termes de navigation et de saisie. Brad Sams avance enfin qu’un nouveau Surface Studio serait prévu pour 2020. Il aurait la particularité d’être basé sur un concept modulaire, permettant de changer certains composants (comme le processeur ou la mémoire vive) à la volée, à l’aide de modules détachables et remplaçables facilement. Une chose est claire, les deux prochaines années risquent d’être chargées pour Microsoft.